Haute Cour de justice : La visite de Ablassé Ouédraogo

798 0

Il était présent le lundi 8 mai 2017, le président du parti Le Faso Autrement, Ablassé Ouédraogo au tribunal dans le cadre du procès sur l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Ablassé Ouédraogo n’est pas accusé dans cette affaire, mais sa présence n’est pas passée inaperçue.

Slalomant entre les chaises, le Président de Le Faso Autrement Ablassé Ouédraogo qui prône, dans le cadre de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER), le triptyque “Vérité-justice-réconciliation”, serrait les mains des anciens ministres inculpés. Le sourire se baladait également sur les lèvres des uns et des autres et comme pour marquer une longue séparation, les longues accolades venaient en renfort.

Le moment qui a plus tiqué ceux qui ont suivi le déplacement d’Ablassé Ouédraogo dans la matinée du lundi 8 mai 2017, c’est ce long conciliabule, une vingtaine de minutes environ, avec l’ancien ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré, le général de Brigade Djibrill Bassolé inculpé dans le dossier insurrection populaire et dans le Coup d’Etat de septembre 2015.

Que se sont-ils dit durant tout ce temps ? Burkina 24 a posé la question à Ablassé Ouédraogo. « Nous avons parlé de tout et de rien », a rétorqué le visiteur du jour avec un large sourire. Pourquoi êtes-vous là ? Rendez-vous souvent visite au Général ? En saluant les hommes de presse, Ablassé Ouédraogo s’est éclipsé sans que nous n’ayons de réponse de sa part.

Commentant cette venue de Ablassé Ouédraogo, un confrère a lancé ceci : « lui au moins a le mérite de venir les voir le jour. Et ceux qui y vont nuitamment ? ». Néanmoins, suivez « le passage » du président de Le Faso Autrement à la Haute Cour de justice et par la même, l’ambiance dans la salle d’audience pendant l’une des pauses.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *