Inondations à Ouaga : «J’appelle les citoyens à curer devant leur porte» (Béouindé)

834 0

Le maire de la ville de Ouagadougou Armand Béouindé a fait le point des inondations qui ont touché la capitale ce 18 mai 2017. Il en a profité pour appeler les habitants à plus de responsabilité, de civisme et de citoyenneté.

Tous les 12 arrondissements de Ouagadougou ont été touchés par les inondations provoquées par la pluie qui s’est abattue sur la capitale burkinabè en fin d’après-midi du 18 mai 2017, a affirmé le maire central Armand Béouindé ce 20 mai 2017 au 20h de la télévision nationale.

Ce sont majoritairement les ouvrages de franchissement et “quelques maisons” dans les zones non loties et les zones inondables qui ont été touchées, dresse-t-il comme bilan. En ce qui concerne les mesures à prendre, le maire a annoncé qu’une équipe municipale est à pied d’oeuvre.

En attendant, il est revenu sur les causes qui expliquent ces sinistres dans la capitale. Elles sont d’abord techniques. Armand Béouindé indexe l’ensablement du barrage où se déversent les eaux des canalisations.  

« Aujourd’hui,  détaille-t-il, nous avons un sous-dimensionnement des différentes canalisations qui traversent la ville de Ouagadougou. Ces différentes canalisations vont toutes se jeter dans le barrage n°3 qui est complètement ensablé aujourd’hui. Il faudra donc faire un curage.  Nous appelons à l’aide de l’Etat (…) et cela est inscrit dans le programme du gouvernement ». A cette cause, le maire ajoute une autre, notamment les limites “difficilement contrôlables” de la ville dont la superficie est estimée à environ 600 km2.

Armand Béouindé cite enfin le comportement des habitants. Il s’agit d’une part des populations qui construisent dans les zones inondables malgré les interdictions et les ordures qui sont jetées dans les caniveaux. 

En ce qui concerne les solutions, le maire central rappelle qu’une campagne de curage est actuellement en cours et est à sa sixième étape. Quant aux constructions dans les zones inondables, de concert avec le ministère de l’urbanisme, «nous avons décidé de prendre nos responsabilités. Dans les jours prochains, toutes ces zones vont connaître un déguerpissement », assure le bourgmestre. 

Pour le reste, Armand Béouindé en a appelé à la responsabilité de l’ensemble des citoyens. « Il faut que chacun assume ses responsabilités (…). Il faut que les citoyens arrêtent de jeter les ordures dans les caniveaux », suggère-t-il.

« J’appelle les citoyens à curer devant leur porte. (…)  C’est bout  à bout  que nous arriverons à faire de Ouagadougou une belle capitale», a conclu le maire central.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *