ASFA Yennenga # EFO (1-2) : Adama Zerbo, bourreau de ses anciens coéquipiers

693 0

L’EFO a remporté le derby du match retour du championnat national de football de première division face à sa rivale, l’ASFA Yennenga le samedi 20 mai 2017 au Stade du 4-Août de Ouagadougou. Bernard Kouakou Konan et Adama Zerbo ont donné la victoire à l’EFO alors que Nourou Ido a marqué le seul  but de l’ASFA Yennenga.

L’EFO a célébré son premier but  en exécutant le fimbu, la danse de la chicote

C’est l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) qui va surprendre l’ASFA Yennenga dès la deuxième minute par l’entremise de l’Ivoirien Bernard Kouadio Konan. Sur un corner tiré par Ousmane Convolbo, il surgit en plein cœur de la surface de réparation et d’un coup de tête puissant, loge le ballon en pleine lucarne (0-1). La Reine des Stades avec cet avantage essaie de construire pour se retrouver dans la défense de l’ASFA Yennenga. 

L’ASFA Yennenga, menacée de relégation, impose un jeu plus direct et muscle son milieu de terrain empêchant donc la construction de l’équipe des bleu et blanc. Les protégés de la princesse Yennenga sont plus pressants dans le camp stellistes. Ils trouvent le chemin de l’égalisation à la 24e minute par l’intermédiaire de Nourou Ido. Après cette égalisation, aucune des deux formations ne parvient à vraiment imposer son jeu jusqu’à la pause.

L’ASFA Yennenga prise dans son propre piège

Au retour des vestiaires, à force de vouloir détruire les constructions offensives, l’équipe de l’ASFA Yennenga dans son excès d’engagement commet beaucoup de fautes. Ce qui va d’ailleurs épuiser les joueurs qui peinent à terminer le match. L’EFO profite de ces moments de manque de lucidité pour contrôler le match.

Sur une faute commise sur le côté gauche du camp de l’ASFA Yennenga, Adama Zerbo de l’EFO envoie un coup franc magnifiquement tiré qui se loge au deuxième poteau. Sur le coup, Adama Zerbo a profité d’une faute de placement et de main du gardien de l’ASFA Yennenga.

Comme au match aller, c’est Adama Zerbo qui inscrit le deuxième but de l’EFO face à ses anciens coéquipiers. Comme au match aller encore, c’est ce score de 2 à 1 qui sépare les deux équipes.

Rendez-vous encore mercredi

Après cette deuxième rencontre entre les deux clubs les plus titrés du Burkina, les deux formations se retrouveront encore le mercredi 24 mai 2017 pour les 16e de finale de la Coupe du Faso. Un acte trois que l’ASFA Yennenga veut à tout prix remporter pour ne pas perdre ses trois oppositions contre sa rivale.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24


Propos d’après match

Boureima Kaboré, coach EFO

“On a bien quadrillé le terrain dès les 20 premières minutes. Du coup, on  avait la possession du ballon. On a mis un processus en place qui les dérangeait  beaucoup. Malheureusement physiquement les garçons n’ont pas tenu. Le but, il y a eu un peu de panique. C’est quand même, l’ASFA Yennenga. On s’est défoncé, on a gagné”

Souleymane Ouédraogo, coach ASFA Yennenga

« Mes garçons ont été très forts. Ce qui nous a permis de revenir au score et de rentrer dans les vestiaires à un but partout. Dans les vestiaires, c’est ce que je leur ai dit : les premières minutes sont difficiles. C’est ce qui est arrivé. On va se préparer pour le match de mercredi. C’est le plus important pour moi. Il ne faut pas perdre deux fois de suite. (…) On a les ressources pour ça”.

Propos recueillis par B.O



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *