Attaque des Eglises coptes en Egypte : 48 suspects déférés

620 0

Le parquet a déféré devant la justice militaire du Caire, la capitale égyptienne, 48 personnes soupçonnées d’être impliquées dans des attaques contre trois églises coptes en décembre 2016. Ces attaques avaient été revendiquées par les djihadistes de l’Etat islamique (EI).

Plusieurs attentats meurtriers ont ciblé et endeuillé la communauté des chrétiens coptes en Egypte depuis plusieurs mois. Les plus meurtriers, en Décembre 2016 et avril 2017 dernier, avaient causé la mort de 29 et 45 personnes à Tanta, à Alexandrie et au Caire.

48 accusés ont été mis à la disposition de la justice égyptienne, à la suite de ces attentats, auxquels il faudra ajouter la mort de huit policiers en janvier dernier dans l’attaque d’un poste de contrôle dans le sud-ouest du pays.

Ils devront notamment répondre de “meurtre et tentative de meurtre”, “fabrication et possession de ceintures et d’engins explosifs, ainsi que d’armes et de munitions”, mais aussi d'”appartenance au groupe terroriste Daech”, acronyme en arabe de l’EI, précise le communiqué.

Le parquet estime que les personnes soupçonnées “appartenaient à “deux cellules” rattachées à l’EI, au Caire et dans la province de Qena, dans le sud de l’Egypte et qu’ils avaient suivi “un entraînement militaire dans des camps de l’EI, en Libye et en Syrie”, rapporte BBC Afrique.

Kouamé L-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *