Mogandé : Deux morts à l’issue d’une intronisation coutumière

995 0

Des violences ont éclaté après l’intronisation d’un chef coutumier à Mogandé (commune de Bittou), faisant deux morts et plusieurs blessés, rapporte l’AIB.

Deux personnes ont été tuées ce 21 mai 2017 à l’issue de l’intronisation d’un chef coutumier à Mogandé dans la commune de Bittou, selon l’AIB.  Cinq personnes ont également été blessées.

La raison de cette violence, selon l’Agence d’information, est l’opposition de la famille Dabré, qui se présente comme majoritaire à Mogandé,  au choix d’un membre de la famille Zampaligré pour diriger le village. Les contestataires estiment par ailleurs que le chef coutumier de Bittou n’a pas les pouvoirs nécessaires pour faire ce choix. Pour eux, seul le chef de Tenkodogo a le droit d’introniser un chef à Mogandé.

Les blessés et les morts ont été enregistrés dans la famille Zampaligré. Les forces de sécurité ont été déployées, ramenant le calme dans le village. Par ailleurs, toujours selon l’AIB, un couvre-feu a été décrété de 19h à 6h par le gouverneur de la Région du Centre-est sur l’étendue du village.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *