Affrontements à Tialgho : Roch Kaboré annonce des « mesures définitives »

421 0

De retour ce lundi 22 mai 2017 du Qatar et l’Arabie Saoudite où il a séjourné depuis le mardi 16 mai 2017, le Président du Faso a tout d’abord tenu à s’exprimer sur la situation nationale marquée par les affrontements de Tialgho dans la commune de Ténado au Centre-Ouest du pays. Sans détour, le chef de l’Etat a déclaré que « force doit rester à la loi » en attendant la prise de « mesures définitives ».

La commune de Ténado dans le Sanguié a été ébranlée par les affrontements entre les comités d’auto-défenses Koglweogo (censés jouer le rôle de police de proximité) et les populations de Tialgho dans la commune de Ténado. Le bilan des affrontements fait état de 5 morts et plusieurs blessés des deux côtés.

Le président Kaboré a esquivé la question relative à son séjour qatari et saoudien pour « d’abord présenter (ses) condoléances aux populations de Tialgho » de même que ses voeux de « prompt rétablissement aux différents blessés suite aux événements qui se sont passés dans cette zone ».

Avant de revenir sur le communiqué du gouvernement, le chef de l’Etat a poursuivi en disant qu’il voudrait « réaffirmer que force doit rester à la loi ». En effet, suite aux violences qui avaient éclaté jeudi 18 mai et au déplacement du ministre de la sécurité sur les lieux du drame, un communiqué émanant du gouvernement déclarait « interdites » les activités des Koglweogo dans les provinces du Sanguié et du Boulkiemdé.

S’inscrivant dans la même logique, le Président a conclu en disant que « conformément aux dispositions qui ont déjà été prises, des enquêtes iront jusqu’au bout pour que les responsabilités soient situées et que des mesures définitives soient prises pour éviter de telles situations à l’avenir ».

Oui Koueta

Burkina24

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Related Post

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *