La mendicité, une arme de recrutement de Boko Haram

308 0

Le sultan de Sokoto, Muhammadu Sa’ad Abubakar III, le plus haut dignitaire musulman du Nigéria, a exhorté à la fin de la mendicité qui, selon lui, “favorise le recrutement des enfants par les extrêmistes de Boko Haram”, rapporte BBC Afrique.

Au cours d’une réunion tenue en prélude au mois du ramadan, Muhammadu Sa’ad Abubakar III, a affirmé ce dimanche 21 mai que la mendicité ou encore “almajiri”, en langue Arabe, est une pratique à dissocier de l’islam.

A Nigéria, le sultan de Sokoto est le plus haut dignitaire de l’autorité islamique sunnite et dispose d’une importante influence sur la population musulmane du pays estimée, en 2010, à 77 millions de personnes, venant en cinquième position dans le classement mondial.

La méthode employée par Boko Haram consiste à attribuer des prêts aux jeunes défavorisés pour le financement d’un projet. Ces derniers, lorsqu’ils ne sont pas capables de rembourser cette manne, sont alors contraints à combattre auprès de la secte.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre