Derby ASFA Y vs EFO: Trois à la suite pour la Reine des Stades

L’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) a remporté son troisième derby contre l’ASFA Yennenga (2-1) le mercredi 24 mai 2017 au Stade du 4-Août de Ouagadougou. L’EFO se qualifie pour les huitièmes de finale de la Coupe du Faso après avoir battu sa rivale il y a trois jours en championnat.

Abou Fofana a profité des buts vides pour ouvrir le score

Sur une attaque placée, l’Ivoirien Bernard Henri Kouakou Konan trouve Adama Zerbo. Le milieu de terrain stelliste slalome puis centre pour Abou Fofana (35e) qui du plat du pied ouvre le score dans des buts vides (1-0). Une réalisation qui confirme la domination en première période de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) qui préfère construire le jeu tandis que l’ASFA Yennenga survole le milieu de terrain.

L’équipe procède par de longs ballons. Mais, c’est contre le cours du jeu qu’un défenseur de l’EFO manie le ballon. Le penalty sifflé par l’arbitre international Juste Ephrem Zio est transformé (1-1) par le capitaine Yaya Derlaine Coulibaly. C’est sur cette égalisation que l’arbitre siffle la fin de la première partie.

Encore Adama Zerbo

Adama Zerbo a été une nouvelle fois le bourreau de l’ASFA Yennenga en marquant le but victorieux

Au retour des vestiaires, l’ASFA Yennenga montre plus d’engagement. Elle est plus présente dans le camp de l’EFO mais qui fait preuve de plus sérénité en défense avec notamment Mohamed Ouattara et  le costaud Abdoulaye Zongo. L’EFO en difficulté, Adama Zerbo prend le contrôle et organise le jeu.  L’ASFA Yennenga privée du ballon multiplie les fautes. A la 67e min, Ousmane Convolbo est fauché à l’entrée de la surface.

Comme lors des deux matchs de la Coupe du Faso, Adama Zerbo loge le ballon en pleine lucarne.  C’est par le même score de 2 à 1 élimine sa rivale de la Coupe du Faso. L’ASFA Yennenga doit désormais s’attacher à réussir son maintien en première division alors que l’EFO va tenter de remporter la Coupe du Faso pour sauver sa saison.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page