Port d’armes : Piqûre de rappel du ministre Simon Compaoré

Le ministre de la sécurité Simon Compaoré a rappelé dans un communiqué que le port illégal d’armes est sanctionné.

Dans le communiqué, le ministre de la sécurité dit avoir constaté que des citoyens qui ne sont « ni militaires, ni appartenant aux corps paramilitaires » sont aperçus en circulation ou dans des lieux publics portant une arme à feu sans être en possession des documents réglementaires y afférents. 

Rappelant que ces documents sont obligatoires, le ministre a précisé que « toute personne porteuse d’arme qui ne sera pas en mesure de présenter les documents y afférents lors des contrôles effectués par les services de sécurité, sera sanctionnée conformément aux textes en vigueur« .

Dans un récent texte réglementaire, le ministre de la sécurité avait également informé que les éléments des groupes d’auto-défense Koglweogo, étaient soumis à l’obligation d’avoir une autorisation de port d’armes. 

Burkina24

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page