SIAO : Des trous dans les caisses

1015 0

Dans un communiqué de presse parvenu à Burkina 24 le mardi 30 mai 2017, le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat via son département de la communication informe que l’Inspection générale des finances (IGF) a réalisé un contrôle de la gestion financière et comptable du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO). Des irrégularités ont été constatées.

Suite à ce contrôle de l’Inspection générale des finances (IGF), selon le communiqué, un écart de caisse de 230 millions 742 mille quatorze (230 742 014) F CFA a été constaté dans la gestion des comptes de l’agent comptable et du caissier du SIAO.

Cet écart, selon les termes du rapport de l’IGF est la différence entre « l’encaisse au 13 mars 2017 et le solde en écriture obtenu à la même période » chez l’agent comptable et le caissier. Les concernés, après avoir été « sommés de se justifier sous quinzaine », ont apporté « des justificatifs ». Mais ceux-ci « n’ont pas été jugés pertinents » par l’IGF. Selon l’Inspection générale des finances, les justificatifs « n’expliquent pas le déficit de caisse ».

Les intéressés ont ainsi été invités à s’expliquer par écrit et à rembourser les montants indiqués. La Direction générale du SIAO a également déposé une plainte auprès du Tribunal de Grande instance de Ouagadougou le 29 mai 2017, indique toujours le communiqué.

Synthèse de Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *