Burkina # Angola : « L’équipe de l’Angola a presque changé », selon Duarte

451 0

Dans le cadre de la préparation du match aller des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Cameroun 2019, le sélectionneur des Etalons Paulo Duarte affirme avoir visionné les quatre derniers matchs des Palencas Negras. Mais, cela ne devra pas l’aider puisque les joueurs convoqués par l’entraîneur de l’Angola ne sont pas les mêmes qu’il a vus sur les vidéos.

« L’Angola est notre premier adversaire pour les éliminatoires. On est obligé de les connaître. On les a étudiés », confie le sélectionneur des Etalons du Burkina Paulo Duarte à l’issue de la séance d’entraînement du mardi 31 mai 2017. Toutefois, ceci ne semble plus être un avantage parce que cette équipe a évolué selon le technicien portugais.

« On a constaté que le sélectionneur a changé sa liste par rapport aux quatre derniers matchs que nous avons visionnés. Dans sa liste, il y a sept à huit joueurs qui étaient là et qui ne sont pas dans la liste. L’équipe d’Angola a donc presque changé», révèle Paulo Duarte qui s’attend donc à une nouvelle formation angolaise.

Duarte s’attend à une nouvelle équipe d’Angola

Pour lui, soit des joueurs sont blessés soit  l’entraîneur de l’Angola a changé ses plans. Paulo Duarte affirme ne plus disposer d’information sur cette équipe à part ce qu’il avait avant. « Des joueurs qui évoluent dans le championnat portugais et qu’on connaissait ne sont pas là. Cela signifie que le 11 de départ va changer », résume Duarte.

Ce n’est pas pour autant que la tête pensante de l’encadrement technique va changer ses plans. Il compte jouer comme il a l’habitude de le faire avec peut-être quelques variations. Et pour cela, il compte sur son groupe malgré les absences de Jonathan Pitroipa et Bakary Koné. Cela va lui permettre de voir de jeunes joueurs comme Yaya Banhoro qui évolue au Brésil, Abdoul Aziz Ki venu de Chypre ou encore Ismaël Karambiri (AJEB) et Mohamed Coulibaly (EFO).

« C’est une opportunité pour montrer au coach ce dont ils sont capables.  C’est pour cela qu’on invite les jeunes joueurs. La satisfaction, c’est quand tu donnes la chance à un joueur et qu’il te montre qu’il a des qualités », apprécie Paulo Duarte qui par le passé avait confié qu’il ne donnait qu’une chance à un joueur pour montrer son talent.

S’il reconnait que ces premières séances d’entraînement ne permettent pas de trancher, le Portugais est quand même satisfait de l’attitude de ces nouveaux joueurs. Mais « l’attitude est une chose et la qualité est une autre », dit Duarte. Les joueurs sont donc prévenus.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre