Le Burkina Faso choisit Eutelsat pour passer à la TNT

1918 0

Dans le souci d’accélérer la transition vers la télévision numérique terrestre, la Société Burkinabè de Télédiffusion (SBT) s’appuie sur le satellite EUTELSAT 3B. L’information est d’un communiqué rendu public le 31 mai 2017.

Eutelsat Communications (NYSE Euronext Paris : ETL) a officialisé, à l’occasion de Discop Abidjan, la signature d’un contrat pluriannuel avec la Société Burkinabè de Télédiffusion (SBT), opérateur public de diffusion de la TNT au Burkina Faso. Ce contrat, selon les acteurs, s’inscrit dans le cadre du basculement de la télévision analogique vers le tout-numérique, actuellement en pleine phase d’accélération au Burkina Faso.

La capacité louée sur le satellite EUTELSAT 3B sert ainsi depuis quelques semaines à alimenter 35 émetteurs numériques terrestres déployés pour mailler l’ensemble du territoire burkinabè. Le signal satellitaire, qui comprend une vingtaine de chaînes de télévision, est ensuite rediffusé par ces émetteurs terrestres auprès des foyers burkinabés équipés d’un décodeur numérique ou d’un téléviseur adapté.

En plus de la capacité mobilisée sur EUTELSAT 3B pour la diffusion de ce bouquet gratuit de la TNT, la SBT, en partenariat avec la RTB, la chaîne publique de l’Etat a loué également des capacités satellitaires sur l’Europe et l’Afrique via EUTELSAT 9B et EUTELSAT 16A, pour assurer la mission de service public. Ce mode de diffusion est particulièrement adapté aux besoins des ambassades et de la diaspora burkinabé sur ces deux continents.

« Nous nous sommes appuyés sur la parfaite couverture de notre pays par le satellite EUTELSAT 3B pour lancer une offre de télévision qui va permettre à un très grand nombre de foyers de notre pays de bénéficier d’un maximum de chaînes TV, avec une meilleure qualité d’image et de son. Notre objectif étant que d’ici la fin de l’année 2017, nous puissions couvrir 98 % du territoire par la diffusion en TNT », a déclaré Kadidia Savadogo, Directrice de la SBT.

Le Directeur général délégué et directeur commercial et du développement d’Eutelsat, Michel Azibert, a ajouté qu’ « à travers ce contrat, nous accompagnons l’évolution du paysage audiovisuel dans ce pays, en mobilisant des ressources sur trois satellites de notre flotte. Nous saluons tout particulièrement la volonté de la SBT d’accélérer l’accès aux chaînes numériques au Burkina Faso ».

Au nombre des multiples chaînes attendues sur les bouquets, il y a SMTV, Canal 3, TVZ Africa, Impact TV, BF1, TV Maria, Alhouda, CVK, El-Bethel, Burkina Info TV, RTB Télévision, RTB Zénith, Edifice McCann, Savane FM, TAM-TAM Production (3TV), Omega TV, Assemblée TV.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *