Chili # Burkina : Les Burkinabè perdent 3 à 0 en jouant à dix

621 0

L’équipe locale burkinabè renforcée par quelques joueurs expatriés a perdu 2 à 0 contre l’équipe du Chili en route pour la Coupe de la Confédération qui réunit les vainqueurs des coupes de leurs continents. Face aux doubles champions d’Amérique du Sud, l’équipe burkinabè s’est contentée de défendre.

Les Burkinabè ont plutôt regardé les Chiliens dérouler le jeu

A l’Estadio Nacional  de Santiago du Chili ce samedi 3 mai 2017, c’est à un jeu attaque contre défense auquel le public a eu droit lors du match entre l’équipe burkinabè et celle du Chili. Conscients de la supériorité de leurs adversaires, les joueurs conduits par Drissa Malo Traoré dit Saboteur ont réussi à limiter les dégâts.

Pourtant, l’ouverture du score est matinale avec Arturo Vidal (10e). Mais les Etalons ne changent pas de stratégie et se contentent de défendre dans un stade presque plein dans lequel la holà était au rendez-vous. Retranchés dans leur camp, les Burkinabè laissent les initiatives du jeu au Chilien avec leurs joueurs presqu’au complet. Alexis Sanchez et Claudio Bravo sont cependant absents.

Privés de ballon, les Burkinabè commettent beaucoup de fautes. Ousmane Sylla Junior (32e) et Bassirou Compaoré (39e) écopent de cartons jaunes alors que Michailou Dramé écope d’un carton rouge juste à la mi-temps pour un tacle en arrière.

Au retour des vestiaires, les deux entraîneurs procèdent à des changements. Les cadres chiliens cèdent leur place. Charles Aranguiz, Marcelo Diaz, Maurizio Isla, Jean Beausejour et Arturo Vidal quittent le terrain. Côte burkinabè,  Ismaël Lingani remplace Youssouf Barro (48′), Séverin Traoré entre à la place de Aboubacar Congo (52′), Abdul Yabré cède sa place à Bakary Ouattara (65′) et Abdoul Rahim Salam remplace Bassirou Compaoré (81′).

Le jeu ne change pas fondamentalement pour les Burkinabè toujours privés de ballon et retranchés en défense. Les Chiliens jouent facile. Et quand ils tentent d’accélérer, ils trouvent Aboubacar Sawadogo le dernier rempart décisif sur plusieurs ballons. Malgré tout, Arturo Vidal double le score (2-0) à la 75ème avant de céder sa place. Angelo Sagal porte le score à 3 à 0.

L’équipe burkinabè ne réussit aucun tir cadré pendant ce match tandis que le Chili en a réalisé sept avec 79% de possession de balle.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *