Salifou Diallo : “Les koglweogo doivent rester des auxiliaires des forces de sécurité”

267 0

Salifou Diallo, Président de l’Assemblée nationale, lors d’une rencontre avec les Burkinabè vivant au Canada, le 3 juin 2017, s’est exprimé sur la question des koglweogo. 

Les koglweogo sont revenus au cœur de la polémique avec les affrontements signalés à Tialgho dans le Sanguié. Le Chef du parlement burkinabè a donné son avis sur la question. Pour lui, le principe est que “force doit rester à la loi“. 

Cependant, il n’épouse pas la piste de leur suppression car, selon lui, les groupes d’auto-défense ont fortement contribué à éradiquer le grand banditisme au Burkina.

Toutefois, il suggère au gouvernement de strictement les encadrer, notamment en les plaçant sous la tutelle des forces de sécurité et  en limitant leur champ d’action (pas de prélèvement de taxe, pas d’arrestation de citoyens et pas de franchissement de zones d’intervention). Suivez les détails dans la vidéo.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre