“Burkina-Tag”: La vitrine du Burkina Faso en Allemagne

270 0

La 3e édition de la journée du Burkina dénommée “Burkina-Tag” s’est tenue à Nuremberg dans le sud-ouest de l’Allemagne ce samedi 03 juin 2017.

[dvgallery id=”141624″ vertical=”no”]

Représenté par Hébié Souleymane le premier conseiller à l’ambassade du Burkina Faso à Berlin, Allemagne, le chef de la mission diplomatique burkinabè au pays d’Hitler, Guibila Simplice Honoré, s’est dit honoré et fier de l’initiative “Burkina-Tag”.  

“Burkina-Tag” est un concept qui s’inscrit dans un élan de promotion de la culture du pays et de retrouvailles de ses fils et filles en Allemagne.

“Burkina-Tag”  est également une véritable plateforme des activités relatives à la coopération entre des organisations exerçant au bien au Burkina Faso qu’en Allemagne. Au nombre de ces organisations figurent BUSPAD, une association crée en 2005 et regroupant les étudiants et anciens étudiants burkinabè en Allemagne, œuvrant dans domaine de la santé, de l’éducation, de la cohésion sociale et l’environnement; Sahel e.V., association Sœur de AMPO (Association Managré nooma pour la Protection des Orphelins) dirigée par l’Allemande Katrin Rohde, sa fondatrice installée depuis 1996 au Burkina Faso. La structure de Katrin Rohde multiplie les actions en faveur des personnes vulnérables au Burkina Faso en créant entre autres des centres d’éducation et de production.

Le Burkinabè Tiendrébégo Passam, à la tête d’une entreprise spécialisée dans l’importation des mangues du Burkina Faso en Allemagne, a conduit le projet Hilfsfonds en vue de construire des écoles dans diverses régions du Burkina Faso, du Benin, du Cameroun, etc… Tiendrébégo Passam fait également profiter les Allemands en situation précaire des retombés de son projet Hilfstonds.

“Burkina-Tag” a été le cadre de rencontre professionnelle qui aura, notamment, permis à Kini Isidore, Fondateur et Président-Directeur Général de l’Université-Aube Nouvelle du Burkina Faso de présenté un projet de partenariat avec une société de construction automobile allemande en vue d’en ouvrir une filière au sein de son institution.

Rendez-vous a été pris pour la 4ème édition de “Burkina-Tag” qui selon ses organisateurs sera riche en innovations.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                 Burkina24 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre