Éliminatoires CAN 2019 : « On ne va pas négliger quelqu’un », prévient Duarte

421 0

Le sélectionneur des Etalons du Burkina Paulo Duarte a animé une conférence de presse le jeudi 8 juin 2017 pour faire le point sur le début de la campagne des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 prévue au Cameroun. Pour ce début de campagne, Paulo Duarte se méfie de tous ses adversaires.

Les Étalons du Burkina entrent en scène ce samedi 10 juin 2017 au Stade du 4-Août de Ouagadougou contre les Palencas Negras d’Angola à 18h. Pour ce retour, Paulo Duarte sait que son équipe est très attendue. Si les Étalons débutent face à l’Angola considéré comme son concurrent direct, Paulo Duarte est plutôt mesuré.

« L’Angola, concurrent direct ? Peut-être. On ne va pas négliger quelqu’un. Le football africain a beaucoup changé. Ce n’est pas comme il y a sept ou huit ans. Il y a beaucoup d’équipes qui ne sont pas qualifiées pour la CAN mais cela ne signifie pas qu’elles ne sont pas de bonnes qualités », confie Paulo Duarte.

Ne négliger aucune équipe

Il ajoute « c’est exactement le contraire. Il y a beaucoup d’équipes qui n’ont pas de grands noms mais qui ont de grandes qualités. Elles ne sont pas qualifiées pour la CAN, elles ne se trouvent pas dans le top dix et  doivent affronter des équipes de grands calibres comme la Côte d’Ivoire, comme le Burkina, l’Algérie ». Tenant compte de l’évolution du football africain, Paulo Duarte insiste sur le respect qu’il faut accorder à toutes les équipes.

« Pour cela, le Botswana a son mot à dire. La Mauritanie est une équipe très difficile à la maison qui a beaucoup progressé. Je ne trouve pas que l’Angola sera notre candidat direct. On est dans un groupe équilibré », souligne la tête pensante de l’équipe burkinabè. Parlant de favori, le technicien portugais reconnaît que le Burkina Faso est favori dans ce groupe.

« Mais c’est quand le ballon va commencer à rouler sur le terrain qu’on saura qui est vraiment favori », prévient Duarte. Toutefois, il estime que c’est un avantage pour le Burkina de commencer la préparation à domicile dans une période de vacances.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre