Mali : Trois soldats onusiens tués dans une attaque à Kidal

245 0

La Mission des Nations unies au Mali, Minusma, dans un communiqué rendu public ce vendredi 9 juin a annoncé la mort de trois Casques bleus, tués la veille, dans le nord-est du pays au cours d’une attaque combinée revendiquée par un groupe lié à Al-Qaïda.

Le communiqué de la Mission de l’ONU au Mali explique que “hier (jeudi), le camp de la Minusma à Kidal a été la cible de tirs intensifs de roquettes/mortiers”. 

“Les informations préliminaires indiquent qu’une dizaine d’obus de différents calibres ont ciblé le camp. Quelques obus ont atterri dans les quartiers avoisinants du camp”, décrit le texte qui poursuit: “peu après, une position de la Force a été attaquée à l’extérieur du camp. Trois Casques bleus ont été tués et trois autres blessés”, relate le communiqué sans indiquer leur nationalité.

Les contingents guinéen et tchadien forment l’essentiel des troupes de l’ONU à Kidal.

Selon Africanews, l’attaque a été revendiquée par “une nouvelle alliance entre jihadistes du Sahel liés à Al-Qaïda, dirigée par le chef islamiste touareg malien Iyad Ag Ghaly, dans un communiqué diffusé vendredi sur les réseaux sociaux”.

“Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans”, cette nouvelle alliance jihadiste dont il est question, a confessé avoir pilonné le camp des forces internationales à Kidal provoquant d’importants dégâts et causant des blessés graves dans le camp des casques bleus. Le groupe a dit bénéficier de taupes à l’intérieur du camp.

“La Minusma condamne dans les termes les plus vigoureux ces attaques lâches et abjectes contre son personnel et la mise en danger de la population civile et exhorte les parties présentes à Kidal à assumer leur pleine responsabilité pour identifier les responsables afin d’assurer leur traduction devant la justice”, selon le texte.

Le Burkina Faso et le Niger sont victimes de ces mêmes groupes armés qui mènent des attaques depuis 2015 dans le centre et le sud du Mali.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                             Burkina24

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre