Ouagadougou : Une avenue porte le nom de Arba Diallo

664 0

A l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la désertification célébrée ce 15 juin 2017 à Ouagadougou, une avenue a été baptisée au nom de feu Hama Arba Diallo, ancien député-maire de Dori, décédé le 1er octobre  2014. Ce baptême a été fait en présence de la famille de l’illustre personnalité et des membres du gouvernement. 


Article mis à jour à 19h40


L’Avenue qui porte désormais le nom de Arba Diallo, naguère baptisée Avenue de l’Olympisme, passe à côté du Stade du 4-Août de Ouagadougou. C’est en ces lieux qu’il a brandi le fameux carton rouge contre l’ancien président Blaise Compaoré, qui tentait alors une modification de l’article 37 pour prolonger les mandats présidentiels.

Madame Diallo et sa fille recevant des mains du représentant du maire de Ouagadougou l’arrêté formalisant le baptême de l’avenue

C’est l’un des symboles pour lequel la mairie et le gouvernement ont choisi  l’avenue située au secteur 7 de l’Arrondissement 2, débutant à l’ouest par le boulevard «Tansoba wangoli » passant en face du stade du 4-Août  et finissant à l’Est par l’avenue « Moogho naaba Zombré ».

Mais ce n’est pas tout. Arba Diallo est reconnu pour son combat pour le développement du Burkina et aussi pour la lutte contre la désertification. Il a été par ailleurs le premier secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification. Ses actions ont motivé le choix du Burkina pour tenir la 23e Journée mondiale de lutte contre la désertification.

«Il fut le principal responsable désigné par le secrétaire général des Nations unies pour assister la communauté internationale dans  les négociations pour la rédaction de cette convention et de son adoption à Paris le 17 juin 1994. Ayant été nommé secrétaire exécutif par intérim, il a été celui par qui cette  convention a reçu  le nombre de ratifications légendaires pour son entrée en vigueur  le 26 décembre 1996», rappelle Monique Barbut,  actuelle secrétaire exécutive de la Convention.

«En empruntant cette voie qu’on se rappelle de Arba Diallo pour son combat mené pour  l’environnement mais également sur le plan social et  politique, son engagement pour libérer le Burkina Faso et donner espoir à la jeunesse que tout est possible», a commenté Nestor Bassière, ministre de l’environnement. 

Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Remis Dandjinou, a précisé que son “engagement pour le développement durable est mondialement reconnu” et s’est souvenu aussi de son combat pour la démocratie au Burkina, dont le fameux “carton rouge”,  brandi contre Blaise Compaoré pour sa volonté de rester au pouvoir, a été gravé dans les annales de l’histoire.

Ce baptême est bien accueilli par la famille de l’homme. «C’est un grand honneur pour toute  la famille et surtout pour la génération à venir», a déclaré Djénéba Diallo,  porte-parole de la famille Diallo lors de la cérémonie qui a vu  notamment la présence de Chériff Sy, Haut représentant du Président du Faso. 


D’autres articles sur Arba Diallo 👉👉👉 Cliquez ici


Revelyn SOME

Burkina24

 

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *