Côte d’Ivoire : Michel Gbagbo jugé pour “divulgation de fausses nouvelles”

411 0

Michel Gbagbo, le fils de l’ex-Chef d’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, sera jugé ce vendredi 23 juin à Abidjan. Il lui est reproché, selon son avocat, d’avoir divulgué “de fausses nouvelles” suite à l’annonce de la disparition de prisonniers politiques en Côte d’Ivoire.

Me Ange Rodrigue Dadje, l’avocat de Michel Gbagbo a affirmé à l’AFP que ce vendredi 23 juin, le procès de son client devrait s’ouvrir devant le Tribunal correctionnel du Plateau pour “divulgation de fausses nouvelles”.

Dans le box des accusés, il aura à ses côtés Laurent Despas, patron du site d’information auquel il avait accordé une interview le 2 mai dernier. Michel Gbagbo avait dit entre autres qu’“à la date du 30 mars 2016, 250 personnes étaient encore détenues dans les prisons  ivoiriennes et que 300 personnes (…) inculpées et placées sous mandat de dépôt depuis 2011 sont portées disparues”.

Le procureur de la République, Adou Christophe Richard, se prononçant sur les déclarations jugées “sans fondement et mensongères” de Michel Gbagbo, a estimé que “le parquet informe qu’il n’a été saisi d’aucun cas de disparition d’inculpés de la crise post-électorale”.

Michel Gbagbo, fils de l’ex-président Gbagbo issu d’un premier mariage avec une Française, avait été condamné le 10 mars 2015 à cinq ans d’emprisonnement pour “attentat à la sûreté de l’Etat”.

La résolution de la crise post-électorale 2010-2011 en Côte d’Ivoire a consacré la chute du régime de Laurent Gbagbo et de sa famille. Simone Gbagbo, son épouse, purge une peine de 20 ans dans cette même affaire tandis que Laurent Gbagbo, lui-même est en procès à la Cour Pénale Internationale, CPI, à La Haye pour “crimes contre l’humanité”.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                     Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *