Sociétés d’Etat : La CNSS a la meilleure pratique RSE

996 0

La première édition du Trophée de la responsabilité sociale de l’entreprise dans les Sociétés d’Etat (RSE-SE) a été remportée par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

Le Cadre de concertation des sociétés d’Etat, en collaboration avec le cabinet ARNAUD & Associés,  a organisé, en prélude à la 25ème session de l’Assemblée générale des sociétés d’Etat,  la première édition du Trophée RSE-SE.   Avec une moyenne de 10,74 sur 20, la CNSS a été considérée comme l’entreprise affichant la meilleure pratique en matière de RSE.

Lire aussi 👉👉 RSE dans les sociétés d’Etat : Un trophée pour récompenser la meilleure pratique

La remise du trophée a eu lieu le vendredi 23 juin 2017 lors d’une cérémonie présidée par le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat Stéphane Wenceslas Sanou, représentant le Premier ministre.

Le Trophée a été institutionnalisé afin de saluer la contribution des sociétés d’Etat au développement durable et de rendre hommage aux hommes et femmes qui y travaillent, a expliqué Issaka Arnaud Zampou,  gérant du cabinet ARNAUD & Associés. La RSE-SE, détaille-t-il, est la contribution de l’entreprise au développement durable  en intégrant volontairement des enjeux sociaux, environnementaux et de gouvernance dans sa stratégie. Elle améliore sa gestion de risque et vise à renforcer sa performance.

Le trophée de la RSE-SE a consisté en l’évaluation de la maturité de la démarche RSE-SE dans les 21 sociétés d’Etat. Les travaux du jury  se sont déroulés sur deux jours et ont porté sur la définition des critères de comparaison et d’évaluation des sociétés et en leur annotation, a expliqué Serge Auguste Bayala,  président du jury. A l’issue des évaluations, les notes ont varié de  5,18 à 10,74 sur 20. La meilleure élève au classement final est la CNSS.


«La RSE est un concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, économiques et éthiques dans leurs stratégies, activités et interactions avec les parties prenantes sur une base volontaire »


Le trophée a donc été remis au Président du conseil d’administration de la société par le ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat.

Selon Stéphane Sanou, pour un coup d’essai, c’est un coup de maître. Pour ce qui concerne la faiblesse de la moyenne de la compétition, il l’atténuera par le caractère nouveau de la compétition et aussi le « le calibre des membres du jury ».  Après avoir félicité la CNSS, le ministre a néanmoins invité toutes les sociétés d’Etat à s’approprier la RSE-SE. Il a également annoncé la possibilité que les prochaines éditions soient ouvertes à toutes les sociétés.

Blaise Hien, PCA de la CNSS – © Burkina24

Pour le reste, Stéphane Sanou a assuré que son département continuera  à apporter son soutien aux organisateurs afin de créer l’émulation au sein des sociétés d’Etat.

« C’est une fierté pour la CNSS d’obtenir ce premier prix de la RSE-SE ». Ce sont les premiers mots du président de conseil d’administration de la CNSS, Augustin Blaise Hien.

Selon lui,  ce trophée les conforte davantage dans leur décision de croire à cette démarche.

Cependant, au vu de la sanction du jury,  Blaise Hien se dit conscient qu’il y a encore du chemin à parcourir vers la destination de la RSE.

Aimé KPODA (Stagiaire)

Burkina24 

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *