Ouagadougou : Les musulmans ont prié pour la paix

675 0

Plusieurs milliers de fidèles musulmans ont prié à la Place de la Nation, ce dimanche 25 juin 2017 à Ouagadougou. Ils y étaient pour accomplir cet autre devoir religieux après avoir jeûné pendant un mois.

Des tirs, de la fumée, du monde, un peu de panique au sein de la foule sortie nombreuse ! La Place de la Nation est prise d’assaut ! Plusieurs personnes, en boubou ou en « bazin », convergent vers la Place de la révolution (ou Place de la Nation, c’est selon). La présence des éléments des forces de sécurité se fait remarquer. Aussi, le son harmonique des incantations prononcées annonçait la fête ! C’est la célébration de l’Aid El Fitr (Fête du Ramadan). Cette fête est célébrée ce 25 juin au Burkina Faso ainsi que dans plusieurs autres pays.

La panique laisse place à la sérénité et aux invocations. La foule présente est venue assister à la grande Prière. Un groupe d’individus est positionné devant les rangées… bien arrangées. C’est la presse. Également, comme à l’accoutumée, des frères de l’église et de la tradition étaient présents pour accompagner les musulmans dans leur prière. Des ministres ainsi que des responsables administratifs ont pris part à la prière.

El Hadj Aboubacar Sana a présenté un peu plus loin le Cardinal Philippe Ouédraogo (représenté ce jour par un fidèle chrétien) comme un fervent défenseur de l’union inter-religieuse. Il a salué et encouragé tous les non-musulmans qui travaillent pour que règne la cohésion sociale au Burkina.

Les coups de fusils, qui se faisaient entendre, annonçaient au fait l’arrivée du Mogho Naaba Baongho, Roi des Mossé. Il est 9h quand l’Imam de la grande mosquée de Ouagadougou, El Hadj Aboubacar Sana, fait lui aussi son apparition sous un soleil de plomb.

« Allah Akbar (3 fois) Lahillah Illallah Allah Akbar (2 fois) Wallilah il-hamd » !  Telles sont, entre autres, les incantations que l’on pouvait entendre aux environs du Camp Guillaume Ouédraogo et du Mess des Officiers depuis 7h. L’arrivée de l’Imam annonce le début de la prière constituée de deux « Rakats » et d’un sermon d’une vingtaine de minutes. Le soleil continue de darder ses rayons sur la « Place du peuple ».

La prière s’est poursuivie jusqu’à 10h sans aucun incident. Le grand Imam a remercié Dieu avant de conseiller les fidèles à se rendre mutuellement visite et au voisinage. Il les a appelés à continuer de faire des invocations tout en poursuivant la fête. Santé, prospérité, longévité, amour, l’Imam n’a pas prononcé ces bénédictions sans souhaiter une paix durable au « Pays des Hommes Intègres ».

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

CENI: Pose de jalons pour 2020

Posté par - 17 mai 2019 0
« Rationalisation et soutenabilité » de la machine électorale. Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) y tient et y…

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *