Cyber sécurité : Une « pire cyberattaque » frappe plusieurs pays

529 0

Des entreprises majeures en Ukraine ont été frappées par une vague massive de cyberattaques rappelant le mode d’action du virus « WannaCry ». Selon RFI, en Russie, le géant pétrolier « Rosneft » a également été touché, tout comme l’industriel français « Saint-Gobain ».

Plusieurs pays sont sous cyber siège. Ce mardi 27 juin 2017, une cyberattaque massive a visé notamment l’Ukraine, bloquant le fonctionnement des banques de nombreuses entreprises. “La Banque nationale d’Ukraine a signalé aux banques et aux autres agents du marché financier une attaque informatique externe menée aujourd’hui contre les sites des banques ukrainiennes et d’entreprises publiques et commerciales“, informe un communiqué de la banque centrale ukrainienne (NBU).

Le ministère de l’Intérieur ukrainien l’a qualifiée de “pire cyberattaque de l’histoire du pays“. Conséquences : selon France24, les passagers du métro de Kiev ne pouvaient pas payer en carte bancaire et des banques ukrainiennes ont été contraintes de mettre en pause certains des services proposés à leurs clients. Les vols à l’aéroport de Kiev connaissaient également des perturbations, annonce de son côté la BBC.

À la suite de ces attaques, “les banques éprouvent des difficultés à prendre en charge leurs clients et faire des opérations bancaires“, ajoute la NBU. Le retour à la normale n’est pas attendu avant plusieurs jours, d’après la banque centrale. Selon des médias dont RFI, en Russie, le géant pétrolier « Rosneft » a également été touché, tout comme l’industriel français « Saint-Gobain ».

L’attaque a été menée grâce à un “rançongiciel” baptisé « GoldenEye », ayant des ressemblances avec le virus Wannacry, qui avait défrayé la chronique début mai. Ce logiciel malveillant avait pris en otage des centaines de milliers d’ordinateurs de par le monde. Leurs utilisateurs ne pouvaient plus accéder aux données, sans payer une rançon. L’expert burkinabè en sécurité informatique, Abdoul Karim Ganamé, dirigeant de StreamScan (ex-Efficient Protection Inc.), s’était dit prêt à offrir de l’aide aux particuliers, entreprises et gouvernements africains pour contenir la menace.

Cyber attaque mondiale en cours : Si vous n’êtes pas protégés contre les ramsomwares, éteignez vos serveurs en attendant“, a lancé, pour sa part, Youn Sanfo, un autre expert informatique, sur son compte Twitter.

Noufou KINDO

Burkina24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *