Koudougou : Des femmes à la conquête de l’entreprenariat  

800 0

Le premier conseiller à l’Ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso, David Young, a procédé à l’ouverture de la conférence sur l’entreprenariat des femmes, le mardi 27 juin 2017 à Koudougou.

Apprendre comment développer leurs compétences en leadership, affiner leur sens des affaires, tout en améliorant  leur anglais, c’est le travail abattu par le bureau des affaires publiques de l’ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso au profit d’un groupe dynamique et engagé de 20 femmes de Koudougou.

La formation s’est terminée par une conférence conduite par Rachel Almeida, avec l’assistance de Bertille Yanogo. La conférence a duré 5 jours, du 27 juin au 1er juillet 2017. Les femmes ont appris les principes de base pour démarrer et gérer une entreprise, les aspects critiques de l’entrepreneuriat, depuis le processus de développement d’une entreprise, jusqu’à la façon d’identifier et de l’étendre sur le marché, et comment lancer de nouveaux investisseurs.

Elles ont aussi appris en quoi un plan d’exploitation leurs sera utile pour développer leur idée d’entreprise, identifier les principaux éléments d’un plan d’exploitation et discuter de leur application pour leurs idées de création d’entreprise.

 « Je suis vraiment très ravi de participer à cet évènement car cela démontre clairement l’importance des femmes dans le monde des affaires. A cause de certains  stéréotypes sur le genre, nous négligeons souvent ce qu’elles sont capables de faire. Cette collaboration avec l’ambassade des  Etats-Unis, le corps de la paix et l’Université de Koudougou nous permet de briser les barrières pour un meilleur devenir du pays», a dit David Young.

Selon certaines participantes, cette conférence va les aider à la création d’opportunités économiques pour elles et pour leurs familles et de prendre des décisions sur ce qui est meilleur pour leur avenir.

A la fin de la formation, 10 filles ont présenté des projets d’affaire en 10 minutes pour une compétition, devant un jury composé de 3 personnes. La première Pakmoda Clémence a reçu 100 000F CFA, la deuxième Zougouri Franceline 75 000F CFA et la troisième Barry Karidja 50 000F CFA.

Michel YAMEOGO

Correspondant de Burkina24 à Koudougou



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Bonjour! Courage à nous! Et merci de vous être intéressé mais mon nom ne s’écrit pas comme ça. PACMOGDA Clémence au lieu de PAKMODA. Merci et bon vent dans votre travail!

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *