Affaire Ahmed Kossa : La sanction des médias audiovisuels

533 0

L’agression de l’animateur de la Radio Oméga, Ahmed Kossa, intervenue le 28 juin 2017 dans les locaux du média continue de dérouler ses conséquences. Après la levée de boucliers actionnée dans les déclarations, les organisations professionnelles des médias audiovisuels passent à l’acte. Elles ont pris une série de mesures.

Pour protester contre ce qui est arrivé à l’animateur de radio Ahmed Kossa, environ quatre mesures ont été prises par les organisations professionnelles des médias audiovisuels. Elles ont été rendues publiques ce 3 juillet 2017  à l’occasion d’une conférence de presse, rapportent nos confrères de Wat FM.

La première sanction consiste en une suspension de diffusion sur les antennes des œuvres et des activités de promotion de tous les artistes impliqués dans cette agression «jusqu’à nouvel ordre».  Une liste non exhaustive de ces artistes a été dressée. Elle est basée notamment sur les artistes qui ont été identifiés dans la vidéo qui relatait l’agression.

Ensuite, les organisations professionnelles annoncent le boycott de toutes les activités de la CORA-BF jusqu’à nouvel ordre.

Les organisations professionnelles prévoient « une journée nationale de protestation contre toute forme de violence et d’agression à l’encontre des journalistes et des médias le mercredi 5 juillet 2017 ».  Enfin, la même journée sera aussi marquée par des «émissions musicales sans animateurs,  intercalées de message de protestation ».

A noter que plusieurs artistes, en l’occurrence Sana Bob et Ismo Vitalo, ont présenté leurs excuses pour ce qui a été selon eux, une “erreur” qui n’avait pas été préméditée. Par ailleurs, la CORA-BF a décidé de suspendre celui que ses membres ont considéré comme le principal acteur de la scène survenue le 28 juin, en l’occurrence Alphonse Sana, connu sous le nom d’artiste de Petit Docteur. 

Burkina24


Photo : Wat FM



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *