Construction de 40 000 logements : Le Premier ministre lance les travaux

581 0

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a lancé officiellement les travaux de construction de 40 000 logements sociaux le lundi 3 juillet 2017 à Koubri.

Le Programme national de construction de logements (PNCL) a été lancé le lundi 3 juillet 2017 à Koubri, par le Chef du gouvernement Paul Kaba Thiéba. Ce programme vise à répondre à la problématique du déficit de logements décents au Burkina.

«  Au Burkina comme partout à ailleurs, avoir un logement pour soi est une préoccupation majeure. En témoignent  la prolifération et l’expansion des habitations spontanées communément appelées quartiers non lotis », a souligné le maire de la commune de Koubri Marcel Zoungrana. Il ajoute qu’au-delà des 40 000 bénéficiaires directs, ce sont des millions de Burkinabè qui en profiteront. Pour lui, 40 000 logements,  c’est aussi 40 000 ménages qui en bénéficient, sachant qu’un ménage moyen  au Burkina est composé au moins de 5 personnes.

Présent aux côtés du Premier ministre, le ministre de l’urbanisme et de l’habitat Maurice Bonané dans son discours de lancement, a annoncé que leur ambition est de mettre fin à l’étalement des grands centres urbains et aux zones d’habitations spontanées. Et pour cela, ils travaillent à la restructuration de ces zones et à leur viabilisation conséquente  tout en freinant la création de nouvelles zones. Selon les dires du ministre, les populations à faible revenu constituent le public cible.

Quant au coût global de ce programme, le ministre en charge de l’habitat l’estime à 494 089 220 000 de FCFA que l’Etat envisage de mobiliser à travers le partenariat public-privé et l’implication des institutions financières. Il a également annoncé que la part financière de l’Etat s’élèvera à plus de 84 000 000 000 de FCFA.

La pose de la première pierre a été faite par le Premier ministre représentant le Président du Faso. « C’est la première fois dans l’histoire notre pays que nous allons avoir un programme d’une si grande ampleur, un programme aussi complet pour résoudre d’une manière définitive la question du logement au Burkina Faso »,  selon Paul Kaba Théba. Pour lui ce programme  permettra aux Burkinabè au revenu modeste, notamment ceux qui ont un revenu situé entre 100 000 et 150 000 F CFA par mois, d’être propriétaires d’un logement.

Aimé KPODA (Stagiaire)

Burkina24

  



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *