PAE/JF : Le mouvement Aube du Faso demande le report du délai de dépôt des fiches de demande de prêt

608 0

Dans cette déclaration, le mouvement Aube du Faso demande le report du délai du dépôt des dossiers dans le cadre de l’autonomisation des jeunes et des femmes.

Tout d’abord nous  tenons à féliciter le gouvernement pour cette initiative qui pourrait contribuer grandement à résorber  le chômage.

Cependant, il y a beaucoup de limites dans la pratique pour mener à bien ce programme.

Le mouvement  Aube du Faso, après avoir sillonné les différents sites et échangé avec la population,  a recueilli les difficultés et recensé les insuffisances. Entre autres, nous pouvons citer :

  • Le délai très court pour le remplissage de la fiche de demande de prêt ou canevas, pour le regroupement des conditions et le choix parrain.
  • L’inaccessibilité des fiches ou canevas dès les premiers instants à nos jours.
  • La présence de cachets des différentes structures sur les fiches de demande de prêt depuis le 2ième Ce qui rend les canevas encore plus inaccessibles ;
  • L’absence d’information du programme dans certaines localités ;
  • Le manque d’accompagnement des personnes non scolarisées pour le remplissage du canevas ;
  • L’absence de prise en charge exceptionnelle de personnes vivant avec un handicap physique, des personnes âgées et des femmes en état de grossesse ;
  • La présence d’éléments de garantie physique imposés comme une condition au niveau du FAARF qui est une structure de financement des femmes uniquement ;
  • La présence d’attestation de non-engagement dans les fonds nationaux de financement à présenter avant même l’accord du financement : cas du FASI.

Au regard de toutes ces insuffisances et les difficultés endurées par les postulant à ce programme, pour ne pas mettre en péril cette belle initiative ou encore la bâcler au niveau de son exécution, Aube du Faso recommande :

  • le report du délai de deux (02) semaines supplémentaires ;
  • la suppression d’éléments de garantie physique imposés comme une condition au niveau du FAARF (une structure de financement des femmes uniquement);
  • la facilitation des dépôts des fiches de personnes vivant avec un handicap, des personnes âgées et des femmes en état de grossesse;
  • La suppression d’attestation de non-engagement dans les fonds nationaux de financement avant l’accord du prêt ;
  • La suppression du cachet (tampon bleu) sur les fiches de demande de prêt ;

Nous espérons que soucieux de la réussite de cette initiative, vous tiendriez compte de notre interpellation.

LA COORDINATION

      AUBE DU FASO

Tous ensemble pour le développement du Faso !



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *