Sénégal : Des épreuves du Bac sur les réseaux sociaux

182 0

Les candidats au Baccalauréat au Sénégal retourneront sur la table de composition le 10 juillet prochain pour la reprise des épreuves de Français, d’Histoire et de Géographie et pour cause : « une fuite massive de ces épreuves à la veille de la composition du mardi 4 juillet ».

« Le pot-aux-roses a été découvert à partir de l‘école Immaculée-Conception de Dakar, dans l’après-midi du mardi 4 juillet. Un candidat au Baccalauréat y a été surpris par un surveillant en train de recopier les corrigés des épreuves d’histoire et de géographie qu’il avait reçues sur son compte WhatsApp. Surpris en flagrant délit de tricherie, il a été arrêté et conduit au poste de police », relate Africanews.

L’ampleur de la fraude va vite être appréciée à la hausse  par les professeurs qui vont découvrir que la fraude a également concerné l‘épreuve de français.

Babou Diakham, le directeur de l’Office du Bac au Sénégal, en charge de l’organisation des examens, au cours d’un point de presse, tenu ce mercredi 6 juillet, a reconnu les fraudes et annoncé la reprise des épreuves concernées le 10 juillet prochain.

Ces révélations donnent raison à un collège de professeurs qui lors des épreuves anticipées de Philosophie le 7 juin dernier, avait donné l’alerte sur d‘éventuelles fraudes. « Des soupçons balayés du revers de la main par le ministre sénégalais de l’Enseignement supérieur et de la Recherche qui a plutôt porté plainte contre X pour diffusion de fausses nouvelles », conclut notre source.

Kouame L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                     Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre