Burkina : Quand IAM Ouaga veut former des employeurs

544 0

L’institut africain de management (IAM Ouaga) a organisé sa cérémonie de sortie de promotion au palais des sports de Ouaga 2000. Ce sont 495 étudiants que l’institut a récompensés ce samedi 8 juillet 2017 à Ouagadougou.

L’institut africain de management (IAM Ouaga) a organisé une cérémonie solennelle pour célébrer l’excellence de ses étudiants. Il s’agit de 495 récipiendaires, toutes filières confondues de niveau Bac+2, Bac+3, Bac+4 et Bac +5.

Cette cérémonie de sortie de promotion a été marquée par des discours, des reconnaissances des enseignants et la remise des parchemins des étudiants en fin de formation. Le Président du conseil d’administration (PCA) de IAM, Moussa Ahmed Diallo, a félicité les étudiants pour ces années de labeur.

la remise des parchemins des étudiants en fin de formation

« Pour avoir un parchemin, il faut se consacrer à plein temps. Aujourd’hui, c’est la reconnaissance de tous les efforts conjugués au quotidien », a-t-il expliqué. A l’endroit des étudiants « je voudrais leur dire d’osez » a lancé le PCA.

A l’écouter, les étudiants doivent apprendre pour entreprendre. « A IAM, nous voulons former des entrepreneurs plutôt que des employés » a-t-il précisé. C’est dans ce sens que l’institut a mis en place un fonds dénommé « le fonds de l’IAM pour l’entrepreneuriat » d’un montant de 100 millions de F CFA.

Ce fonds vise à accompagner les étudiants à créer leur propre entreprise et à embaucher du personnel. Ce qui va résorber le chômage, a mentionné Moussa Ahmed Diallo. Pour bénéficier de ce fonds il suffit d’être un étudiant ou avoir fréquenté IAM.

Carine Tapsoba, la représentante des impétrants, a laissé entendre que cette journée marque le premier jour « de notre vie professionnelle ».

Moussa Ahmed Diallo, le Président du conseil d’administration (PCA) de IAM

Le parrain de cette cérémonie, Jean Martin Coulibaly, a fait savoir aux impétrants que « c’est vous qui êtes la clé de votre propre devenir et avenir ». Le président de la cérémonie, Pr Alkassoum Maiga, a ajouté que « les parents ont fait leur boulot, l’IAM a fait son travail et la responsabilité vous revient ».

  1. En rappel, IAM a vu le jour  le 17 juillet 2007 et fêtera ses 10 ans bientôt et sous le signe de l’excellence. L’institut entend innover davantage pour une meilleure qualité de l’enseignement. IAM a 17 diplômes reconnus par le CAMES.

Jules César KABORE

Burkina24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *