Kenya : Ouverture des enquêtes sur la mort de l’ex-ministre de l’intérieur

604 0

La mort soudaine du Ministre, Joseph Nkaissery, le samedi 8 juillet dernier suscite des interrogations. A cet effet, une enquête sur cette disparition a été ouverte ce lundi 10 juillet, a informé Africanews.

Joseph Nkaissery, 67 ans, anciennement Ministre de l’intérieur kenyan, est mort le samedi 8 juillet dernier dans un hôpital de la capitale Nairobi, a affirmé le gouvernement.

L’ex-ministre, Joseph Nkaissery, a été aperçu pour l’ultime fois à Bomas, Kenya, en partance pour son domicile.

Joseph Nkaissery « est plutôt allé tôt au lit ce vendredi (NDLR : Vendredi 7 juillet 2017) après s‘être plaint de ‘‘fatigue’‘ » selon une source familiale et ce, après avoir « accompagné le président Uhuru Kenyatta dans le parc Uhuru pour des prières avant de tenir une série de réunions à son bureau de Harmbee House dans l’après-midi », relate notre source.

Le Kenya qui organisera ses élections présidentielles dans un mois est déjà sous l’effervescence de l’enjeu.

Ce dimanche 09 juillet, la justice kényane a mis le président Uhuru Kenyatta en garde contre toute confusion dans l’esprit du public quant à l’intégrité du système judiciaire du pays.

Le président sortant avait récemment accusé la justice de son pays d’aider l’opposition en annulant un contrat sur l’impression des bulletins de vote après que l’opposition ait porté plainte.

Kouame L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *