Cameroun : Les évêques s’accrochent à la thèse du meurtre de Mgr Jean Marie Benoît Bala

360 0

Une “plainte contre X pour assassinat” sera portée dans les prochains jours par les évêques camerounais  dans l’affaire de la mort de Mgr Jean Marie Benoît Bala, dont le corps avait été repêché dans le Sanaga, plus de 48 heures après sa disparition le 2 juin dernier.  L’annonce a été faite ce lundi 17 juillet dans un communiqué.

La conférence épiscopale camerounaise a indiqué se constituer partie civile et porter plainte contre X pour assassinat de Mgr Jean Marie Benoît Bala. Pour ce faire, elle a décidé de s’attacher les services d’un collège d’avocats « dans la recherche de la vérité », a-t-il été précisé.

Le clergé catholique camerounais a ajouté avoir réceptionné ce même lundi 17 juillet les restes de l’évêque, Mgr Jean Marie Benoît Bala, et décidé de l’organisation de ses obsèques les 2 et 3 août à Bafia dans le centre du pays où l‘évêque officiait.

La conviction des évêques camerounais est sans équivoque: le prélat “a été brutalement assassiné”, avaient-ils affirmé le 13 juin dernier.

“La certitude morale des évêques repose entre autres sur le fait que le corps qu’ils ont vu et reconnu au bord de la Sanaga et à la morgue de l’hôpital général de Yaoundé et qui était la dépouille de Mgr Jean Marie Benoît Bala, portait des marques de violence”, ont-ils expliqué le 12 juillet.

En “absence de toute trace de violence”, la justice camerounaise a tranché le 4 juillet, privilégiant la piste de la noyade.

Les évêques camerounais ne comptent pas laisser passer sous silence cette mort d’autant plus que par le passé, plusieurs religieux avaient été assassinés dans ce pays.

Kouame L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre