Jeux de la francophonie 2017 : Une première journée en athlétisme difficile pour les Burkinabè

905 0

Aucun athlète burkinabè ne s’est qualifié pour les finales dans sa catégorie lors de la première journée d’athlétisme des Jeux de la francophonie. Bancé Mariam et Gérard Kobéané (100) n’ont pu se qualifier. Il faudra encore attendre pour voir les chances de médaille du Burkina en athlétisme. Pour les éliminatoires des compétitions de sprint, les deux représentants burkinabè n’ont pu se qualifier ce dimanche 23 juillet 2017.

Mariam Bancé (short vert) sait qu’elle doit améliorer sa technique de course

Au 100m, Bancé Mariam est arrivée 4e lors de sa série avec un temps de 12’’07. Cette performance est insuffisante pour se qualifier. Pour Mariam Bancé, il s’agit de sa première participation à une grande compétition. Elle se réjouit d’avoir battu son propre record. « Ça me reste beaucoup de techniques à apprendre. Ce n’est que l’année dernière que j’ai commencé à pratiquer l’athéisme. Je pense qu’il faut que je reparte travailler », explique la sprinteuse burkinabè.

Chez les garçons, Gérard Kobéané, également aligné sur les 100 m,  est arrivé seulement 5ème de sa série avec un temps de 10’’70. « Gérard est en deçà ses performances habituelles », reconnaît Missiri Sawadogo, le directeur technique national de la Fédération burkinabè d’athlétisme. Et Gérard Kobéané s’explique : « depuis avril, les études ont pris le dessus. J’étais au 3ème semestre de mon année académique en médecine. Il me fallait forcément valider. J’ai manqué les entraînements. En athlétisme, ça ne pardonne pas ».

Au 400m haies, Essau Somda  malade n’a pas pris part au premier tour. Rokia Fofana, par contre, est qualifiée directement pour la finale. Il n’y a que huit concurrentes dans cette discipline. Marthe Koala (100m haies) débute la compétition ce lundi 24 juillet 2017. Laetitia Bambara, au concours de marteau, est arrivé ce lundi pour commencer la compétition ce mardi.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *