Jeux de la francophonie : Fabrice Zango en Or au triple saut

142 0

Le Burkinabè Fabrice Zango a remporté la médaille d’or au triple saut des huitièmes Jeux de la francophonie en réalisant un bond de 16m92 le lundi 24 juillet 2017 à Abidjan.

Le ministre des sports et des loisirs Tairou Bangré a sauté de joie après la médaille d’or de Fabrice Zango

Elle était très attendue par la délégation burkinabè à Abidjan. Elle est tombée finalement grâce à Fabrice Zango après trois jours d’attente. Favori pour ce concours avec sa performance de 16m81 réalisée au Meeting International d’Athlétisme de la ville de Ouagadougou (MIAVO), Fabrice Zango savait qu’il pouvqit remporter la médaille d’or aux Jeux de la francophonie à Abidjan. Il en avait fqit un objectif et l’a atteint grâce à son saut de 16m92 au 5e essai.

Et pourtant, le Burkinabè a mal commencé le concours avec un échec tandis que le Français Kevin Luron a réalisé un saut de 16m76 dès le 1er essai. Cela met la pression sur Fabrice Zango qui se déploie et saute encore plus loin pour réaliser un saut de 16m65 au deuxième essai. Pendant ce temps, Kevin Luron n’arrive pas à faire mieux que le champion burkinabè qui prend le temps de chercher ses marques.

Finalement au 5e essai, le Burkinabè prend son temps et réalise son meilleur bond de la soirée : 16m92. Il bat le record du Burkina avec un cm de plus que celui réalisé par Olivier Sanou le 6 août 2003 à Castres en France. Mais le record ne sera pas homologué à cause d’un vent jugé favorable. Malgré tout, la première médaille d’or du Burkina aux Jeux de la francophonie est en poche. Le Malien Chérif Mamadou Dia prend la troisième place avec un bond de 16m59.

« L’objectif, c’était de venir gagner avec la meilleure performance. Il fallait absolument que je sois sur le podium. Maintenant gagner était une autre équation parce qu’il y avait un Français qui avait presque mon niveau. Il m’a obligé à sortir tout ce que j’avais dans les tripes », explique Fabrice Zango qui pense qu’avec une telle performance, il peut atteindre la finale des championnats du Monde.

« Fabrice a été formidable pour nous apporter cette médaille, il faut le féliciter (…). On peut être fier de lui », se réjouit le ministre Taïrou Bangré qui pense que cette médaille va permettre de motiver les autres.

Fabrice Zango peut sereinement penser aux championnats du monde d’athlétisme prévus du 5 au 13 août prochain à Londres (Angleterre).

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre