Karpala : « Les militaires fautifs ont fait l’objet de sanctions disciplinaires »

708 0

Lors de la présentation du bilan des activités de la mairie de l’arrondissement 11 de Ouagadougou, le Maire Ibrahim Maré, s’est confié le jeudi 27 juillet 2017 à Burkina 24. Il s’est prononcé sur “l’accrochage” qu’il y avait eu entre des militaires et des habitants du quartier Karpala.

 « Pour revenir au fait, il faut déplorer le fait qu’il y a eu un accrochage entre militaires et civils dans notre arrondissement, il y a de cela trois semaines.

Nous avons tout de suite pris à bras le corps le problème avec la hiérarchie militaire, notamment le commandant de la troisième région militaire et sa suite. Nous avons fait la médiation entre les populations victimes et la hiérarchie militaire. Il faut savoir que les militaires fautifs ont déjà fait l’objet de sanctions disciplinaires et il y a la procédure pénale qui suit son cours au niveau de la gendarmerie ».

Prise en charge des victimes…

« La hiérarchie militaire s’est impliquée pour dédommager les victimes à travers la prise en charge des ordonnances médicales qui ont servi à les soigner. Egalement, il y a certains objets signalés disparus lors de l’évènement qui ont été recensés et soumis à l’autorité militaire pour examen. C’est-à-dire qu’ils vont voir de façon claire qui a perdu quoi pour pouvoir procéder au dédommagement.

Parce qu’il ne faut pas que des esprits malins viennent dire qu’ils ont perdu tel ou tel objet. Nous avons eu une rencontre avec la hiérarchie militaire, avec les victimes au sein de la mairie de l’arrondissement. C’était une rencontre de réconciliation, d’apaisement des cœurs pour dire que les militaires sont issus des civils. Les militaires aussi sont là pour les civils et les civils sont là pour les militaires. Je pense que nous sommes déjà dans un état d’esprit où la situation est revenue au calme ».

Propos recueillis par Ismène KPEDJO (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *