Redevabilité : Le maire de l’arrondissement 11 de Ouaga rend compte à ses administrés

1158 0

Le maire de l’arrondissement 11 de Ouagadougou, Ibrahim Maré, a fait, le jeudi 27 juillet 2017, le bilan des activités menées par l’institution dont il est à la tête après 12 mois d’exercice. La présentation de ce bilan s’est déroulée au sein de la mairie à Karpala.

Le Conseil municipal de l’arrondissement 11 de Ouagadougou « et ses commissions permanentes ont connu un fonctionnement normal et régulier tout au long de la première année d’exercice. Les différentes sessions du conseil, 4 en 2016 et 3 pour le moment en 2017, ont été régulièrement tenues », a déclaré Ibrahim Maré, maire du 11ème arrondissement de Ouagadougou au cours de la présentation du bilan des activités de la mairie, le jeudi 27 juillet 2017.

Les activités réalisées par l’arrondissement 11 au cours de l’année écoulée sont de plusieurs ordres. En matière d’action sociale, d’appui aux femmes et aux jeunes, « l’arrondissement a fait un recensement des personnes sinistrées, victimes des pluies diluviennes des mois de juillet et août 2016. Il a participé à l’opération de don en vivres et matériels de couchage au profit des victimes », déclare le maire Ibrahim Maré.

Dans le domaine de la voirie et places publiques, « l’arrondissement a porté appui à la réalisation des travaux de bitumage des voies d’accès au nouvel hôpital du district de Bogodogo, distante de 3,6 kilomètres ainsi que le grattage de 20 kilomètres de voies», affirme le maire. Il poursuit que son conseil « a aussi appuyé la réalisation des travaux de réhabilitation de la rocade Sud-ouest entre les deux échangeurs, Ouaga 2000 et celui de l’Est ».

Le secteur de l’éducation a été aussi une des préoccupations de la mairie. Elle a contribué à la réalisation de trois salles de classes, bureau, magasin et latrine à Dagnongo au secteur 48. Il y a eu aussi la réalisation de deux salles de classes au collège de Tindpasgo et deux autres sont en cours, complète Ibrahim Maré.

Le conseil de l’arrondissement 11 de Ouagadougou n’a pu atteindre ses réalisations sans faire face à des contraintes. Les difficultés rencontrées par les responsables dudit arrondissement sont liées au manque d’autonomie financière en matière d’investissement car 15 millions de F CFA sont destinés aux réalisations sur un budget de 71 millions de F CFA. Ils évoquent aussi les aléas liés au contexte économique national et international.

Malgré ces difficultés, le conseil vise d’autres activités pour l’année à venir à savoir la réalisation de 6 kilomètres de voie bitumée dans les secteurs 46 et 51, la construction de deux collèges d’enseignement général de 4 classes chacune dans le cadre du continuum et bien d’autres actions.

A noter en rappel que l’arrondissement 11 de Ouagadougou abrite 6 secteurs, dirigés par un conseil d’arrondissement de 27 membre élu à la suite des élections municipales du 22 mai 2016.

Ismène KPEDJO (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *