Somalie : Al-Shabab accusé d’avoir incendié plusieurs maisons dans certains villages

414 0

Dans un rapport publié par l’Organisation des droits de l’homme Human Right Watch (HRW), le groupe terroriste Al-Shabab est accusé d’avoir incendié pendant des attaques, entre mai et juin 2017, plusieurs habitations dans les villages de la région Lower Shabelle.

Selon Human Right Watch, des témoignages et non des moindres ont soutenu son rapport en plus d’une image satellitaire pour davantage prouver ses affirmations.

Une trentaine de villages ont été la cible des islamistes d’Al-Shabab provoquant le déplacement de 15. 000 personnes de leurs lieux d’habitation. Des enlèvements, des vols de bétail et de nourriture ont été également dénombrés et marqués par des points rouges, sur la carte publiée par le site web de HRW.

« Il n’y a aucune justification pour Al-Shabab en enlevant des civils et brûlant leurs maisons. Al-Shabab est responsable de la fuite en masse, mais le gouvernement doit s’attaquer aux tensions communautaires et les responsables des abus doivent être poursuivis »,  a déclaré Laetitia Bader, chercheur à Human Rights Watch.

« Certains habitants ont confié à HRW qu’ils ont été obligés de fuir en laissant leurs parents très vieux qui ne pouvaient pas marcher lors des attaques des Shebabs », explique Africanews.

En plus de HRW, les Nations unies ont récemment indiqué que le groupe Al-Shabab avait kidnappé une centaine de personnes y compris femmes et enfants pendant des combats dans un village somalien dans le mois de mai dernier.

Kouame L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *