ADD : Un « coq soleil» dans la basse-cour présidentielle

239 0

Le paysage politique national enregistre un nouveau-né.  L’Alliance des Démocrates pour le Développement (ADD),  un parti se réclamant de la sociale démocratie. Ce nouveau parti qui s’est allié à la majorité présidentielle, a été dévoilé au public ce samedi 29 juillet 2017 à Ouagadougou à l’occasion de son congrès statutaire.

C’est un parti à l’effigie d’un coq qui fait son apparition dans l’échiquier politique : l’Alliance Des Démocrates pour le Développement (ADD). Ce parti qui se réclame de la sociale démocratie se définit comme « le nouveau soleil  qui se lève au Burkina Faso pour chasser les ombres de la nuit », comme le présentent ses géniteurs.

Quoique dévoilé au grand public ce 29 juillet 2017, l’ADD est créé officiellement le 11 mars 2016. A sa tête, Moussa Traoré, un ancien Directeur Général du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO) de 2009 à 2011. Il est appuyé par 38 autres membres constituant le Bureau Exécutif du parti.

Pour son congrès statutaire, l’ADD qui est déjà implantée dans une trentaine de provinces aux dires de ses dirigeants,  a mis en avant les valeurs de la paix, de la cohésion sociale et du développement.

Selon son président Moussa Traoré, le Burkina Faso est confronté actuellement à trois défis : la sécurité, la réconciliation nationale et la relance économique. Faire face à ces différents défis  requiert une exigence patriotique minimale, de l’avis du président de l’ADD. C’est pourquoi, « pour sa part, l’ADD a choisi en toute conscience et en toute responsabilité, de se placer dans la mouvance présidentielle », s’est justifié Moussa Traoré. 

« Nous sommes alignés derrière la majorité présidentielle, en toute connaissance de cause et en toute responsabilité. Nous connaissons le programme du président  Roch Marc Christian Kaboré, nous nous retrouvons dans ce programme et nous sommes sûrs de pouvoir accompagner ce programme », a déclaré le président de l’ADD. Moussa Traoré va même plus loin, il en appelle au regroupement de tous les partis socio-démocrates derrière le parti au pouvoir pour accompagner le programme du Président Roch Kaboré.

Cependant, l’ADD a un autre objectif, s’implanter dans toutes les communes du Burkina.

A noter que des partis amis comme le Parti du Peuple Républicain (PPR) de François Tambi Kaboré ou le Rassemblement des Patriotes pour le Renouveau (RPR) de Ali Badra Ouédraogo ont marqué leur présence au congrès de l’ADD.

Maxime KABORE

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre