Autonomisation des femmes : La croix-rouge inaugure une unité de production à Léo

642 0

Le rêve des femmes de l’Association Tougoulou de la commune de Léo (Sissili) s’est concrétisé ce lundi 31 juillet 2017. Engagées dans la production, la transformation et la vente de produits locaux, elles nourrissaient depuis de longues années le rêve de disposer d’une infrastructure permettant de mieux organiser leur activité. C’est désormais chose faite grâce aux Croix-Rouge burkinabè et espagnole.

 Josiane Yago avait du mal à tenir en place. Emportée par son enthousiasme, la présidente de l’Association voulait s’assurer que tout avait été réglé aux détails près pour rendre cet instant inoubliable. Engagée depuis une vingtaine d’années dans la transformation des produits locaux, elle dit « avoir fait un rêve qu’un jour, une unité de transformation nous sera offerte ». La Croix-Rouge burkinabè (CRBF) a donné corps à cet ardent désir, en procédant ce 31 juillet à l’inauguration d’une unité de transformation, de stockage et de vente de produits locaux.

Cette infrastructure mise désormais à la disposition des femmes de l’Association Tougoulou, est composée de 4 compartiments : une salle de travail, un magasin pour le dépôt des équipements et matières premières, une salle de stockage de produits finis, une salle de vente. Les travaux ont été réalisés entre novembre 2016 et avril 2017, pour un montant global de 13 662 478 F CFA.

Sur le site, une aire de séchage a également été construite. L’unité de production est équipée d’un four à gaz pour la cuisson des biscuits et des gâteaux, un malaxeur de pate, une presse hydraulique pour le découpage des gâteaux et des biscuits, un moulin électrique pour la production des farines, deux foyers à gaz, un appareil d’étiquetage, un sondeur, des balances, des marmites, des passoires, etc.

Les équipements inaugurés en grande pompe, sont l’une des matérialisations des activités du projet Sécurité alimentaire et nutritionnel dans la province de la Sissili. Ce geste de la Croix-Rouge burkinabè participe du souci du renforcement de l’autonomisation des femmes en développant l’économie locale.

Selon la cheffe de projet, Céline P. Dao, les équipements permettront aux femmes bénéficiaires de mettre à la disposition des consommateurs « des produits variés : couscous d’igname, couscous de maïs au soja, couscous de riz au haricot, biscuits et gâteaux de patate, chips de patate, jus de patate, pizza préparées à base d’igname ». Le président national de la CRBF, Dénis Bakyono, a rassuré que « ce sont des produits faits ici (Léo), dans de bonnes conditions de qualité que chacun peut consommer sans crainte

La responsable de l’Association n’a pas tari d’éloges envers les donateurs, en l’occurrence la Croix-Rouge burkinabè et la Croix-Rouge espagnole. Pour soutenir la phase de démarrage industrielle de ces produits, un fond de roulement de 1,2 millions FCFA a été mis à la disposition des femmes de l’association Tougoulou.

Après la phase de production, le défi majeur reste la commercialisation à grande échelle sur un marché national où ces produits made in Léo, doivent faire face à la forte concurrence d’autres produits alimentaires.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *