Législatives au Sénégal : Abdoulaye Wade craint la fraude

140 0

Abdoulaye Wade, l’ancien Chef de l’Etat sénégalais et tête d’une liste d’opposition aux élections législatives qui s’est tenue ce dimanche 30 juillet dernier, a reproché au parti au pouvoir d’avoir orchestré des irrégularités dans la tenue de ces élections. Quant au Président, Macky Sall, il a relativisé les faits et lancé un appel au calme.

Abdoulaye Wade, au sortir de son bureau de vote en milieu d’après-midi ce dimanche 30 juillet à Dakar a témoigné que “Macky Sall s’est arrangé, il a donné des instructions pour que, dans tous les endroits où il pense que l’opposition va gagner, il n’y ait pas de vote. C’est ce qu’il est en train d’organiser”, a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’“une élection dans laquelle un des candidats ne trouve pas ses bulletins de vote dans les bureaux de vote, on ne peut pas appeler ça une élection”, a-t-il tranché faisant allusion aux retards de plusieurs heures d’ouverture du scrutin dans certaines régions du pays, en raison de l’absence des bulletins de plusieurs listes, comme l’explique AFP.

Le vétéran de la classe politique sénégalaise, Abdoulaye Wade, 91 ans, a alors demandé aux électeurs de camper devant leurs bureaux de vote ‘’jusqu‘à la proclamation des résultats pour constater que ces résultats sont conformes à la réalité”,.

Bien avant l’élection, Wade avait prévenu sur l’intention du pouvoir d’empêcher une victoire de l’opposition avec une distribution sélective les cartes d’identité biométriques, documents impératifs pour participer au vote.

Je souhaite que les populations votent dans le calme et retournent chez elles dans le calme”, a conseillé le Président Macky Sall qui affirme de surcroît que “le Sénégal est une démocratie que rien ne peut faire revenir en arrière”, et ce, tout en reconnaissant des difficultés liées aux “retards dans des centres”.

Macky Sall, élu en 2012 face à Abdoulaye Wade (2000-2012), espère consolider sa majorité au parlement.

Kouame L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre