Seydou Ouattara veut réduire les accidents de la circulation causés par l’alcool

724 0

Le lundi 31 juillet 2017, le commissaire principal de police, Seydou Ouattara, étudiant en toxicologie, est désormais titulaire d’un diplôme d’études approfondies (DEA) en sciences d’application pharmaceutique de l’Université Joseph Ki-ZERBO. Il a été sanctionné par la note de 16,50/20. Il a obtenu  la mention « Bien ».

«C’est une étude qui est première du genre. Et étant policier, premièrement, j’ai constaté beaucoup de cas d’accidents liés à la consommation d’alcool qui avaient fait polémique. J’ai pensé à faire une étude pour mettre en évidence la question de la consommation de l’alcool dans les accidents de circulation », a indiqué Seydou Ouattara.

Il a soutenu autour du thème « Evaluation de l’imprégnation alcoolique au cours des accidents de la voie publique dans la ville de Ouagadougou ».

Selon l’impétrant, l’étude a porté sur les personnes accidentées ayant un engin motorisé. Sur 107 personnes dépistées à partir d’un alcootest, 35% ont été déclarées positives au test (alcool), contre 65% qui étaient négatives. « Ce qui révèle que beaucoup de personnes conduisent en étant sous l’influence de l’alcool, surtout aux périodes de fin du mois », a dit le diplômé.

Il a attiré l’attention des autorités pour que quelque chose soit fait pour réduire les accidents, car au cours de ces dernières années, il y a eu plusieurs accidents qui ont causé des pertes en vies humaines.

« Nous voulons penser aussi à étendre ça dans le sang, les urines et la salive, afin de déterminer tous les paramètres influençant la conduite en état de stupéfiants, car notre étude concernait l’air expiré par les poumons », a-t-il confié.

Seydou Ouattara a également appelé les riverains, les usagers de la route d’éviter de conduire en état d’ivresse. Pour les assureurs, a-t-il ajouté, des clauses doivent être incluses obligeant les conducteurs à prendre leur responsabilité et éviter de conduire en état d’ivresse.

Yasmina Fabienne SANON (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Transition : Rectifier le tir

Posté par - 12 janvier 2015 6
Les  notes discordantes commencent à devenir nombreuses dans cette transition. L’édification du Burkina nouveau s’annonce plus difficile que prévu. Les…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *