Des recettes pour une « Afrique en marche »

811 0

« L’Afrique est un continent qui peut se développer. Il suffit qu’elle opère des choix intelligents de développement ». Tel est l’essentiel des idées à retenir du livre «Making Africa Work» ou « Afrique en marche » dont la cérémonie de présentation et de dédicace a eu lieu ce mardi 1er août 2017 à Ouagadougou.

Co-écrit par Greg Mills, l’ex président nigérian Olusegun Obasandjo, Dickie Davis et Jeffrey Herbst, “L’Afrique en Marche” est le fruit de plusieurs années d’analyse qui a permis aux auteurs de voyager dans différents continents pour étudier le modèle économique qui a permis à ces pays de réussir.

Constitué de 11 chapitres et de 351 pages, “L’Afrique en Marche” est un condensé d’expériences mises en œuvre par certains pays qui ont réussi. Il est proposé aux leaders africains afin qu’ils l’adaptent aux réalités de leurs pays dans le but d’oser une autre Afrique, celle qui prend résolument le chemin du développement.

Pour les auteurs du livre, « Making Africa Work » n’est pas là pour blâmer mais pour proposer aux dirigeants des pratiques méthodologiques qu’ils peuvent intégrer à leur politique publique pour la réussite économique. Selon eux, la forte poussée démocratique qui s’observe en Afrique doit interpeller les dirigeants africains.

Le présidium lors de la cérémonie de présentation et de dédicace

En effet, la population africaine notamment dans les grandes villes va doubler d’ici 2045.  Cette forte croissance sans une politique d’emploi pour l’occuper constituera une menace permanente  qui fera de nos villes un lieu d’insécurité.

Le représentant du président du Faso, le ministre de la culture, Tahirou Barry, a salué la profondeur et la richesse de l’ouvrage. «Ce livre est une interpellation pour l’Afrique à travers ces dirigeants de dire non à la défaite. C’est un ensemble de recettes à la disposition  des dirigeants et des décideurs africains pour que l’Afrique ne soit jamais paralysée mais soit toujours en marche », a-t-il fait comprendre. La croissance démocratique ne doit pas être une charge pour l’Afrique mais une chance, a mentionné Tahirou Barry.

L’ex président nigérian Olusegun Obasandjo, co-auteur de l’œuvre, a expliqué que ce livre partage des idées pratiques sur comment faire décoller les performances économiques de l’Afrique et assurer sa croissance au-delà des matières premières.

« Ce manuel montre des stratégies qui ont réussi ailleurs, afin que l’Afrique s’inspire de ces expériences pour réduire la pauvreté et non pas réinventer la roue », a-t-il ajouté.

Il a précisé que ce livre permet non pas de blâmer, mais plutôt de voir ce que l’on peut faire pour le développement de l’Afrique. 

La cérémonie de présentation, qui a été organisée avec l’appui de la Fondation Konrad Adenauer et celle de Brenthurst, a pris fin par une séance de dédicace du livre par les quatre co-auteurs présents à cette cérémonie officielle de présentation.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *