Limitation de naissance : L’ADF/RDA appelle à éviter le « copier-coller »

L’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) s’est prononcée sur certains points de l’actualité nationale, notamment sur une éventuelle limitation des naissances au Burkina. 

C’est lors d’une réunion ordinaire du Secrétariat exécutif national que le parti dirigé par Me Gilbert Ouédraogo s’est prononcé sur certains points de l’actualité nationale, le 29 juillet 2017. Ainsi, selon le communiqué de presse parvenu à Burkina24, le parti de l’Eléphant a réagi sur la question d’une probable limitation de naissances au Burkina. L’ADF/RDA a invité  « les autorités à se pencher sur les problèmes réels de nos populations, afin d‘y apporter les réponses idoines et urgentes plutôt qu’à se livrer à du copier-coller».

Le parti pense également, concernant la concentration des dépôts des dossiers du concours de la police nationale dans le centre unique de Ouagadougou, que les dirigeants burkinabè sont « en parfait déphasage avec les nouvelles technologies de l‘information ». 

Enfin, l’ADF/RDA voit dans le procès intenté contre le journaliste Lookman Sawadogo, une atteinte à la liberté de presse au Burkina Faso.

A noter par ailleurs que le communiqué du SEN a rappelé qu’il y a eu un changement à la tête de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation (CODER) et ce, conformément aux textes de la structure qui ont institué une présidence tournante. Ainsi, c’est Achille Tapsoba, président par intérim de l’ancien parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), qui a remplacé Rasmané Ouédraogo  à la tête de la CODER pour les trois prochains mois.

Burkina24

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page