Burkina : Les chauffeurs routiers annoncent une grève ce vendredi

845 0

L’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) va observer une grève à compter du 4 août 2017 à 7h, dans les deux villes du Burkina, notamment Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.

« Un arrêt de travail sera observé », a annoncé Ibrahim Rabo, Secrétaire général de l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (URCB), joint par burkina24. Ce mouvement a pour but de montrer le mécontentement des chauffeurs suite à un incident survenu dans la ville de Tenkodogo.

Ibrahim Rabo explique que  « cet incident est né d’une revendication sur les paiements de redevances faite par les chauffeurs. Ces derniers ont érigé des barrières sur la voie de Tenkodogo, emmenant les forces de l’ordre à rappliquer et à tabasser et les usagers et les chauffeurs ». « C’est dû à  un malentendu », a-t-il ajouté.

«  Il n’y aura pas de fermeture de frontière ni de barricade de route. C’est seulement pour montrer notre mécontentement suite à ce qui s’est passé à Tenkodogo », a-t-il conclu.

Concernant la fermeture des stations d’essence, Ibrahim Rabo a signifié qu’elles ne sont pas concernées. Mais, dit-il, elles pourraient être touchées car ce sont les chauffeurs qui sont chargés transporter le carburant pour les ravitailler. Quant à la durée de la grève, Ibrahim Rabo est resté évasif. 

Burkina24

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

There are 1 comments

  1. Le jour ou il NY aura pas de carburant dans les stations, il n’y aura pas non plus travail sachant que certains’ a Ouagadougou habitent a plus de 10km de lieu de travail…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *