Côte d’Ivoire : Limogeage de la directrice du Conseil café-cacao

392 0

 La directrice générale du Conseil du café-cacao (CCC), Massandjé Touré-Litse a été démise de ses fonctions à l’issue du Conseil des ministres  de ce mercredi 02 août 2017.

Sa gestion jugée mauvaise de ce secteur qui constitue 40% de l‘économie du pays est le principal grief retenu contre Massandjé Touré-Litse, désormais, ex- directrice générale du Conseil du café-cacao (CCC) de Côte d’Ivoire.

A en croire le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné, « le secteur a connu des difficultés. Toutes ces difficultés n’ont pas été adressées (gérées) de la meilleure façon par les dirigeants » de cette filière.

Le cabinet KPMG, au terme d’un audit a conclu que le Conseil du café-cacao (CCC) a accumulé  une dette de 65 milliards de F CFA pour des contrats non exécutés.

Cette mise à l’écart, selon certaine source, n’avait pas été une surprise pour la patronne du CCC qui, avant l’annonce officielle, avait préparé l’esprit de certains de ses collaborateurs.

Massandjé Touré-Litse  se voit désormais remplacer par Yves Kone, un proche du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Le gouvernement estime que ce changement n’a aucune allure politique tandis que l’opposition le soupçonne de vouloir conforter sa main mise sur ce secteur vital et juteux pour le pays.

La fin d’année 2016 avait été marquée par la mévente d’une importante quantité de cacao du fait de la cherté du Cacao ivoirien sur le marché international.

Kouame L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

 

 

Related Post

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *