Burkina : Plus de 455 milliards de FCFA pour le développement et la sécurisation du Sahel

835 0

Dans le cadre de l’opérationnalisation du programme d’urgence pour le Sahel (PUS-BF), le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a procédé au lancement officiel dudit programme dans la province du Soum. C’était le jeudi 3 août 2017 dans la commune rurale de Tongomayel.

Dans l’objectif de contribuer à l’amélioration de la sécurisation des personnes et des biens dans le Sahel, le gouvernement a décidé de la mise en place d’un Programme dénommé Programme d’urgence pour le Sahel (PUS) pour la période 2017-2020. Le PUS vise également à améliorer l’accès aux services sociaux de base et la résilience des populations, d’améliorer la gouvernance administrative locale et de renforcer la sécurité des populations et des biens.

La zone d’intervention retenue du programme est la région du Sahel étendue à quatre communes frontalières avec un coût global estimé à 455,32 milliards de F CFA, soit plus de 88 milliards de F CFA pour 2017 et plus de 336 milliards de F CFA pour 2018-2020.

Remise de vivres par le ministère en charge de l’action sociale

« Prévenir des conflits de quelque nature qu’ils soient et de promouvoir des politiques et des actions favorisant l’inclusion, l’élargissement des opportunités, l’amélioration de la qualité de vie ainsi que le vivre ensemble. C’est ce qui nous a réunis ce jour», a rappelé la représentante des partenaires techniques et financiers, Metsi Makhetha.

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a lancé un message de paix et de fraternité à l’endroit de la population du Sahel. Il a également expliqué que le PUS vise à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des conditions d’existence des Burkinabè, notamment dans ceux du Sahel. Il s’agit de renforcer la décentralisation et de dynamiser les économies locales afin de réduire les disparités régionales.

Le message du Chef du gouvernement à l’endroit de la population du Sahel.

« Sachez que vous n’êtes pas seuls. Nous serons toujours à vos cotés dans la lutte contre l’intolérance, pour la préservation de la paix, la liberté et la patrie. N’ayez pas peur, donnons-nous la main dans la main, pour ensemble ramener ces frères et sœurs obnubilés par des courants de pensées qui transcendent leur être.

De là où vous êtes, sachez qu’il n’est pas encore tard de se ressaisir. Revenez en famille, pour qu’avec le gouvernement, nous puissions mener le seul combat qui vaille, le développement de notre chère patrie » , a lancé Paul Kaba Thiéba.

Remise du matériel aux forces de défense et de sécurité du Sahel

Cette cérémonie de lancement a été marquée par des discours, une remise de vivres, de chèques, du matériel aux forces de défense et de sécurité, et enfin une remise des registres d’état civil.

En rappel, depuis 2015 le Burkina Faso a connu au total 33 attaques ou agressions de nature terroriste revendiquées par des mouvements terroristes. Ces attaques ont causé une cinquantaine de morts dont 27 éléments des forces de défense et de sécurité. C’est dans ce sens que le gouvernement  a adopté le 21 juin 2017 le programme d’urgence pour le Sahel.   

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *