Coupe du Faso 2017 : L’Étoile de Blaise Yaméogo brille au Stade du 4-Août

569 0

L’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) a remporté la Coupe du Faso 2017 en battant l’Union Sportive des Forces Armées (USFA) sur la marque de 3 à 2 le samedi 05 août 2017. Blaise Yaméogo a particulièrement brillé en inscrivant un triplé lors de cette finale.

L’EFO en terminant en beauté la saison va représenter le Burkina en Coupe de la Confédération

Blaise Yaméogo met les militaires au pas. Vainqueur de la Coupe du Faso 2016 avec le Rail Club du Kadiogo (RCK) la saison passée, il est reparti avec ce trophée cette saison en permettant à son équipe l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) de s’imposer (3-2) face à l’Union Sportive des Forces Armées (USFA). L’attaquant de l’EFO a marqué les trois buts de son équipe. Blaise Yaméogo ouvre le score (1-0) à la 21e mn. A la réception d’une passe de l’Ivoirien Bernard Konan, il place le ballon dans les buts grandement ouverts.

Sur une erreur de marquage à la 30e mn, c’est encore Blaise Yaméogo qui en profite pour battre le gardien de l’USFA en un contre un. Une première période bien méritée pour l’EFO qui a l’initiative du jeu alors que l’USFA  balance les ballons. L’équipe de Mousso Ouédraogo se ressaisit rapidement en essayant de pratiquer son jeu habituellement chatoyant.

Avant la pause, l’USFA qui assurait le pressing réduit la marque par l’entremise de Salam Kagambèga, le meilleur buteur de l’équipe en championnat qui reprend dans les filets un ballon relâché par le gardien de l’EFO Aimé Zongo (2-1).

Blaise Yaméogo, le héros du match, a été porté en triomphe par les supporters

Après la pause, l’USFA en retard sur le marquoir est plus entreprenante alors que l’EFO semble laisser les initiatives du jeu à son adversaire avant de procéder par des contres. Mousso Ouédraogo qui aime ce genre de situations harcèle ses joueurs qui continuent de presser la défense de l’EFO. Cédric Kaboré oblige Aimé Zongo à sortir une parade pour envoyer le ballon en corner.

Sur l’action qui suit, le Togolais Latif Tchanilé de la tête égalise pour les militaires. Ils n’ont pas le temps de savourer cette égalisation (2-2) que Blaise Yaméogo sur un autre corner profite d’une faute de main de Sylvain Charouf Dao pour inscrire le troisième but (3-2).

L’EFO gère bien ce score jusqu’au coup de sifflet final du trio arbitral ivoirien auteur d’un match sans faute. Les deux équipes ont aussi offert au public, une finale digne de la Coupe du Faso.

L’AS SONABEL a remporté la troisième place de la Coupe du Faso 2017 en battant l’AS Kouritenga par le score de 1 à 0.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre