Kenya : La commission électorale va ouvrir une enquête sur les”piratages”

589 0

A la suite la dénonciation des « piratages » des résultats des élections présidentielles par l’opposant Raila Odinga, la commission électorale kényane a annoncé l’ouverture d’une enquête pour établir d’éventuelles  responsabilités.

« Les revendications de l’opposition ne concernent pas le processus électoral, mais plutôt la transmission des résultats. Nous reviendrons sur les formulaires des bureaux de vote une fois que nous les recevons tous », a déclaré Wafula Chebukati, président de la commission électorale kényane, IEBC, lors d’un briefing dans la matinée de ce mercredi 09 août 2017 à Nairobi, la capitale kényane.

Le principal candidat de l’opposition, Raila Odinga, dans un point de presse ce mercredi 9 août, a déclaré que les pirates informatiques avaient détruit la base de données des élections, ajoutant, par ailleurs, que « les pirates informatiques ont falsifié les résultats des élections après avoir pris possession du système en utilisant l’identité du responsable informatique assassiné », comme l’a indiqué Africanews.

« Vers 12h37, le 8 août 2017, les pirates ont pénétré notre base de données électorale grâce à l’identité de Chris Msando, qui a été exécuté il y a à peine une semaine », a révélé Wafula Chebukati, le président de la commission électorale kényane, IEBC.

Des manifestants proches de Raila Odinga ont été dispersés ce matin par la police avec des gaz lacrymogènes.

A l’annonce des résultats provisoires par la commission électorale proclamant Uhuru Kenyatta vainqueur avec 54,5% des voix contre 44,65%  pour son adversaire, Raila Odinga sur 37 514 bureaux de vote, plusieurs points chauds ont été signalés à travers le Kenya entre les forces de l’ordre et les partisans de l’opposant défait.

Kouame L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                  

 Burkina24

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *