Protection de l’environnement : Un appel à projets lancé depuis Dédougou

525 0

Le ministère de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique a procédé au lancement officiel d’un appel à projets dans le cadre du fonds d’intervention pour l’environnement (FIE). C’était ce vendredi 11 août 2017 à Dédougou dans la région de la Boucle du Mouhoun.

Devant la persistance des défis environnementaux du Burkina Faso dont l’ampleur ne cesse de croître en raison de la rareté et des financements du secteur, le gouvernement a mis en place officiellement en 2015 le Fonds d’Intervention pour l’Environnement (FIE) qui est un outil. Il vise à financier et à répondre aux enjeux environnementaux.

Il s’agit de la réduction des tendances actuelles de dégradation de l’environnement, des pertes économiques liées à la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques, d’accompagner le développement économique en créant des richesses et des revenus dans les filières de l’environnement.

Remise des documents dans le domaine de l'environnement
Remise des documents dans le domaine de l’environnement

Par ailleurs, la réduction de la pauvreté par un mode d’intervention approprié auprès des bénéficiaires directs et indirects des actions environnementales qui sont financées par ce fonds est inscrite dans les objectifs. Ce vendredi 11 août 2017 à Dédougou, le ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Batio Bassière, a procédé au lancement du 3e appel à projets dans le domaine de l’environnement.

Il a expliqué que ce fonds vise à accompagner les acteurs aussi bien de la collectivité locale, de la société civile et les organisations dans la mise en œuvre des projets en faveur de l’environnement. « L’environnement est devenu une opportunité pour les pays africains », a affirmé  Batio Bassière.

« Avec les partenaires, nous avons obtenu cet outil qui va nous permettre de mobiliser les ressources au niveau national et international en faveur de la population », a-t-il signalé. Dans le cadre de cet appel à projets, plusieurs guichets sont ouverts.

Il s’agit du guichet « foret et faune » d’une part et du guichet « Gestion durable des eaux et sols » d’autre part comprenant chacun des sous-guichets dans lesquels les acteurs éligibles sont invités à proposer des projets. Wango Fidèle Yaméogo, directeur général du FIE,  a fait comprendre que c’est un mécanisme pour le financement pérenne afin d’accompagner tous les porteurs de projets environnementaux.

Remise de véhicule par les partenaires

Pour la mise en œuvre  de cet appel à projets du FIE, il a affirmé que les porteurs de projets  environnementaux ont jusqu’au 25 septembre 2017 soit 45 jours pour postuler. Le 3e appel à projet du fonds d’intervention pour l’environnement (FIE), d’un montant 2 milliards de FCFA est financé par les coopérations luxembourgeoises et suédoises.

Peuvent postuler, les porteurs de projets issus de 6 régions que sont la Boucle du Mouhoun, le Centre-Ouest, les Haut-Bassins, les Cascades, le Sud-Ouest et le Nord. Cette cérémonie de lancement officiel a été marquée par des discours, des remises d’attestations, des remises de véhicules et une plantation d’arbres.

En rappel, c’est en 2015 que le gouvernement a mis en place officiellement le fonds d’intervention pour l’environnement pour se doter d’un outil de financement nouveau, souple, pérenne et national pour répondre aux enjeux environnementaux. Avec un objectif global de mobiliser des financements sur le plan national et international, allouer ces financements à des porteurs de projets et de suivre et rendre compte de l’utilisation des fonds reçus et alloués.

Jules César KABORE
Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *