Promotion rurale : Des kits pour 250 jeunes entrepreneurs formés

289 0

Le ministre de l’agriculture, Jacob Ouédraogo, a présidé, ce mercredi 16 août 2017 à Ouagadougou, la cérémonie officielle de remise de matériels de production aux Centres de promotion rurale (CPR) et de kits d’installations à 250 jeunes formés dans ces centres. Cette activité vise à promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes afin d’atteindre l’autosuffisance alimentaire au Burkina Faso.

La cérémonie de remise de matériels de production et de kits d’installations s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan de dynamisation des huit Centres de promotion rurale (CPR) et la promotion de l’entrepreneuriat rural pour un montant global de plus de 26 milliards de FCFA.

Plusieurs personnalités, partenaires techniques et financiers et directeurs centraux et régionaux étaient présents ce 16 août 2017 à Ouagadougou. Selon le ministre de l’agriculture, il s’agit d’accompagner les jeunes à être réellement des producteurs sur le terrain.

Il a indiqué que lors de la Journée nationale du paysan en 2016 à Tenkodogo, le gouvernement avait pris l’engagement, à partir des Centres de promotion rurale, d’accompagner les jeunes qui seront formés à pouvoir s’installer à leur propre compte et à s’auto-employer, et par ricochet, créer aussi des emplois pour d’autres jeunes.

« Mais il faut d’abord revoir les capacités des CPR à pouvoir donner de la formation adéquate au profit des jeunes. Aujourd’hui, nous avons équipé les CPR et aussi 250 jeunes sortis de ces centres pour pouvoir s’auto-employer. Notre objectif, c’est de créer de l’entrepreneuriat rural, de l’entrepreneuriat de la jeunesse », a-t-il dit.

Utilisation judicieuse des kits…

Il a souhaité que ceux qui sont dans la production animale, l’artisanat, l’agriculture, que chacun puisse être un modèle au niveau terrain et attirer d’autres jeunes « à se donner au travail de la terre qui n’est pas dévalorisant, mais plutôt très bénéfique ».

« Le matériel sera d’un grand apport », s’est réjoui Florent Ouédraogo, Directeur des CPR. Le représentant des jeunes bénéficiaires, Bruno Saboué, a salué l’engagement des autorités. Les matériels de production et les kits sont à multi usages et de diverses natures. Le représentant des bénéficiaires a promis une utilisation judicieuse des kits reçus. Un système d’appui-conseil est mis en place notamment pour un suivi-accompagnement et évaluation des actions menées.

A en croire André Anatole Yaméogo, Directeur général du foncier, de la formation et de l’organisation du monde rural, le recrutement des jeunes s’est fait avec l’implication des autorités communales, provinciales et régionales de chaque région à travers d’abord un communiqué officiel avant présélection.

Il faut noter que la formation et la prise en charge des jeunes sont gratuites. Chaque kit est composé d’un ensemble de matériels pour une valeur comprise entre 600.000 et 700.000 FCFA. Le ministre a annoncé entre autres la construction de cinq nouveaux CPR, l’accroissement des effectifs, l’augmentation de l’allocation budgétaire accordée aux CPR.

A noter par ailleurs que dès l’entame de la cérémonie, une minute de silence a été observée en la mémoire des victimes de l’attaque du Café Aziz Istanbul et aussi à un cadre de la DGFOMR, feu Karfara Gnanou, décédé le 5 août 2017 de suite de maladie. Les autorités ont également souhaité prompt rétablissement aux blessés de l’attentat terroriste du 13 août.

Noufou KINDO

Burkina 24

Photothèque : 

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

COMMUNIQUE RGPH

Posté par - 10 décembre 2019 0
Le dénombrement de la population dans le cadre du cinquième Recensement général de la population et de l’habitation (5e RGPH)…