Qualification Coupe du Monde 2018 : Duarte critique le rapprochement des matchs

425 0

Le sélectionneur des Étalons Paulo Duarte a été interrogé en conférence de presse sur la proximité de la double confrontation des matchs. Le match aller est prévu le 2 septembre à Dakar alors que le retour est programmé deux jours après. Pour Duarte, cela n’offre pas une bonne qualité de jeu. Mais, il compte faire avec.

Entre le match aller et le match retour des éliminatoires de la Coupe du Monde entre le Burkina Faso et le Sénégal, il y a seulement deux jours de repos. Pour Paulo Duarte, la programmation a été mal faite.  « Jouer deux matchs avec deux jours de repos, en réalité. On n’a pas de repos. On a un jour pour voyager et un jour pour se reposer. C’est mauvais pour la qualité de jeu », remarque Duarte.

Il sait donc que le match retour sera un peu plus compliqué physiquement pour les deux formations : « C’est vrai le deuxième match sera plus difficile physiquement parce que les joueurs vont voyager, ils vont faire le dégraissage pour rejouer, mais à la FIFA a accepté. Moi je ne peux pas choisir. J’ai choisi ma date le 5 (nldr septembre). On aurait pu permettre à tout le monde de se reposer ».

La FIFA n’aurait pas dû permettre

Malgré cela, Duarte estime qu’il ne faut pas s’alarmer. « Ce qui serait mauvais, c’est de ne pas jouer le match. Et cela signifierait qu’on n’est pas en course pour la qualification tout comme le Sénégal. On va jouer avec les difficultés ou sans les difficultés, avec la proximité des dates ou pas », insiste Duarte qui ne comprend pas pourquoi la FIFA, pour protéger l’intégrité des joueurs, a pu accepter une telle programmation.

« Si j’étais la FIFA, j’aurai donné au minimum trois jours d’intervalle. Je pense que la FIFA n’aurait pas dû permettre (…). On aurait pu se donner trois jours de repos », confie Duarte. Pour lui, c’est la qualité de jeu qui va prendre un coup.

« Je pense que le Sénégal n’a pas privilégié le spectacle. Le spectacle, on l’a quand les joueurs sont en forme, sont bons physiquement. Et quand on a le spectacle, c’est bon pour moi, c’est bon pour le Sénégal, c’est bon pour le public (…)». Toutefois, il a pris les dispositions pour que la récupération se fasse le plus rapidement possible.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre