Attaque du Café Istanbul : “Le pays reste debout”

578 0

Une marche silencieuse de solidarité avec les familles des victimes de l’attaque du 13 août 2017  du café Istanbul et du rejet de la barbarie au Burkina Faso a été organisée ce samedi 19 août 2017 à Ouagadougou.

Du rond point des Nations Unies au lieu du drame du 13 août dernier,  les manifestants ont marché, banderoles au poing et vêtus de blanc, pour dire non à la violence et au terrorisme sur l’avenue Kwame Nkrumah.

Par ailleurs, une halte d’une minute a été marquée devant le restaurant Cappuccino attaqué le 15 janvier 2016 pour témoigner la solidarité aux victimes.  

Harouna Kaboré, un des signataires de l’appel patriotique, a expliqué les raisons qui ont prévalu à cette marche. « C’est pour dire non à la barbarie et au terrorisme, soutenir les familles des victimes des attentats du Burkina Faso et soutenir les forces de défense et de sécurité. Egalement, pour rassurer les amis du Burkina Faso que nous sommes debout et que nous allons continuer à nous battre pour la démocratie et pour le développement »,  a-t-il fait comprendre.

De nombreuses personnalités étaient présentes à cette marche. Il s’agit, entre autres, de Zéphirin Diabré,  Chef de file de l’opposition politique, Armand Béouindé, maire de la capitale, et Gilbert Ouédraogo, Ablassé Ouédraogo, Achille Tapsoba, hommes politiques.

« Les Burkinabè sont blessés dans leur chair et dans leur âme. Mais le pays reste debout et ne se mettra jamais à genoux devant la sauvagerie et la barbarie aveugle alimentée par ceux qui ont perdu foi en Dieu et à leur propre humanité », a lancé le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé. Il a également demandé une minute de silence en la mémoire du Président de l’Assemblée, Dr Salifou Diallo, décédé ce jour.

Cette marche a été marquée par des prières et des bénédictions pour le repos des victimes. Tour à tour, des représentants de toutes les communautés (traditionnelle, protestante, catholique, musulmane) ont prié pour le repos des victimes.

Jules César KABORE

Burkina24




Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *